La rhinite allergique

La rhinite allergique touche chaque année 20% de la population française. Pollens, acariens, animaux domestiques, pollution sont le plus souvent responsables de cette pathologie qui concerne un nombre croissant d'adultes et d'enfants.

Les symptômes

Allergie aux pollens : les conseils d'IllicoPharmaLes symptômes de la rhinite allergique sont similaires à ceux d'un rhume d'origine virale (mais il n'y a pas de fièvre) : des éternuements et des picotements dans le nez, un écoulement nasal clair et/ou une congestion nasale. Parfois, s'ajoutent des maux de tête et une conjonctivite. Dans les formes plus graves, des problèmes respiratoires peuvent apparaître : toux, difficultés respiratoires, crise d'asthme.

 

Certaines personnes sont sujettes à des rhinites chroniques, rhumes à répétition ou rhinites persistantes (plus de 4 semaines consécutives par an).

 

Les rhinites allergiques ont parfois un retentissement important sur la qualité de vie du patient : gêne au travail et dans ses activités quotidiennes et sportives, troubles du sommeil.

Les causes de la rhinite allergique

Les allergènes responsables de la rhinite allergie sont : 

  • les acariens : ce sont des insectes minuscules, invisibles à l'oeil nu, présents toute l'année par millions à l'intérieur des maisons. Ils constituent 90% de la poussière de la maison. Ils se reproduisent très vite dans des conditions de température (20 à 30°C) et d'humidité favorables. Ils se nichent dans les tapis, les moquettes, les rideaux.
  • les pollens : ils sont responsables d'une allergie saisonnière, le rhume des foins. En période de floraison, les pollens sont aéroportés, ils flottent dans l'air et sont transportés à distance et inhalés. Les grains de pollens sont de taille minuscule, ils pénètrent facilement dans les voies respiratoires. On compte trois saisons de pollens : pollens d'arbres de Février à Mai (aulne, frêne, bouleau, cyprès, chêne, platane), puis pollens de graminés de Mai à Août, puis pollens d'herbacées d'Août à Octobre (ambroisie). Suivant les régions, le calendrier pollinique diffère.
  • Allergie aux animaux domestiquesles animaux domestiques : ils peuvent être responsables d'allergie avec des manifestations de rhinite allergique accompagnées parfois d'urticaire, de rougeurs, de démangeaisons. Les poils des animaux ne sont pas directement responsables de l'allergie, ce sont des protéines allergisantes présentes dans leurs glandes sébacées, leurs glandes sudoripares ou leur urine. L'animal le plus souvent responsable d'allergie est le chat. Il existe aussi des allergies aux rongeurs (cobayes, hamster, rat, souris) et aux lapins. Plus rarement, il peut exister des allergies aux chiens et aux chevaux.
  • les moisissures : elles se multiplient au contact d'une atmosphère humide.
  • les blattes
  • le latex
  • les polluants : la pollution atmosphérique aggrave les allergies. Elle augmente la réactivité bronchique et le nombre des crises d'asthme. Les particules en suspension dans l'air qui proviennent des moteurs diesel ou de l'industrie altèrent la paroi des pollens. Ceux-ci libèrent alors plus facilement des allergènes qui se diffusent en plus grand nombre et créent des réactions inflammatoires. Les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les insuffisants respiratoires sont les plus vulnérables.

Mesures de prévention

Il faut identifier la cause de l'allergie pour permettre l'éviction du ou des allergènes responsables.


En cas d'allergie aux acariens, bien aérer et nettoyer régulièrement l'habitation, éviter les moquettes et les tapis, privilégier les couettes et les oreillers synthétiques et les laver chaque semaine. Le matelas du lit est à envelopper dans une housse isolante. Optez également pour une literie lavable à 65 °C. Le nettoyage est à effectuer tous les 15 jours. Les rideaux, les peluches des enfants et les doubles rideaux sont à laver tous les 3 mois. Et après chaque passage de l'aspirateur, aérer la maison et la chambre. On pourra éventuellement traiter l'habitation avec un spray acaricide (Acardust d'Omega Pharma).

En cas d'allergie à un animal domestique, il faudra s'en séparer.

 

En cas d'allergie aux pollens, lors des pics de pollinisation, éviter de se promener longtemps dehors. Essayer de sortir pendant ou après la pluie car l'air contient moins de pollens. Aérer brièvement l'habitation en l'absence de vent, éviter d'étendre son linge dehors. Pour vraiment confirmer une rhinite allergique et en déterminer la cause, il est possible de procéder à un test cutané ou sanguin comme le souligne le site Passeport Santé.

Les traitements de la rhinite allergique


ZyrtecSet contre les problèmes d'allergie

Le traitement permet de réduire les symptômes et d'éviter l'aggravation de la maladie en diminuant le risque de développer un asthme. Si la rhinite est intermittente avec des symptômes légers, on pourra utiliser des comprimés anti-histaminiques et des soins locaux (gouttes nasales et collyres). Les anti-histaminiques anti-H1 sont utilisés pour bloquer la production d'histamine libérée dans la réaction allergique. Ils permettent de diminuer les éternuements, les picotements du nez, de la gorge et des yeux. On retrouve :

Humex Rhume des foins



Il existe également des soins locaux:
  • des gouttes nasales peuvent être utilisées (cromorhinol). Certaines gouttes contiennent un corticoïde particulièrement efficace grâce à l'activité anti-inflammatoire sur les muqueuses (Humex Rhume des foins),
  • des collyres : AllergiFlash, Opticron, Homeoptic permettent de soulager les yeux irrités,
  • du sérum physiologique pour rincer le nez et les yeux.
 

 

En cas de rhinite allergique persistante ou avec des symptômes sévères, il est nécessaire de consulter. Le médecin prescrira un traitement de fond et éventuellement un traitement de désensibilisation.

 

Retrouvez également nos conseils sur les allergies alimentaires.


Sources : pourquoidocteur ; passeportsante

L'auteur de cet article
Patrick Nesme est Docteur en Pharmacie, diplômé de la Faculté de Pharmacie de Lyon et également titulaire d'un Master en Strategy and Management of International Business de l'ESSEC. Après des expériences dans le laboratoire Sanofi aux Etats-Unis et au Cambodge, il fonde la pharmacie en ligne IllicoPharma en 2014. Le site propose plusieurs milliers de médicaments sans ordonnance ainsi que de nombreux produits de parapharmacie. En savoir plus