Chute de cheveux saisonnière : un phénomène naturel

 

La chute de cheveux est un phénomène naturel et tout à fait normal qui touche l'ensemble des individus. L'être humain perd en moyenne 50 à 100 cheveux par jour. Lorsque la chute dépasse les 100 cheveux par jour, on considère qu'elle est soit pathologique, soit saisonnière. 

 

 

Chute de cheveux saisonnière - IllicoPharma, pharmacie en ligneQU'EST-CE QUE LA CHUTE DE CHEVEUX SAISONNIÈRE ?

La chute de cheveux saisonnière, appelée également alopécie saisonnière, intervient lors des changements de saison, une au printemps et une à l'automne. Pendant ces périodes, la perte de cheveux s'intensifie en dépassant le seuil des 100 par jour.   

 

Ces deux épisodes de chute de cheveux durent généralement 4 à 6 semaines et peut toucher aussi bien les femmes que les hommes. 

 

Les causes 

 

Les changements de saisons engendrent des changements environnementaux qui influent sur nos cheveux. L'automne et le printemps sont les saisons apportant les plus grands écarts et perturbent donc plus sérieusement notre cuir chevelu. 

 

Au printemps, les bourgeons des arbres laissent place aux jolies fleurs. Nous, nous perdons des cheveux pour laisser la place à des nouveaux en pleine santé. Découvrez les facteurs liés à cette chute de cheveux printanière : 

 

  • Le froid et les températures très basses durant plusieurs mois 
  • L'humidité 
  • Le manque de luminosité 
  • Le vent
  • Le stress 
  • La fatigue 

 

En automne, les arbres perdent leurs feuilles et nous, nous perdons des cheveux. Découvrez, les facteurs qui causent la chute de cheveux automnale :

 

  • La chaleur et les fortes températures de l'été 
  • L'importante luminosité 
  • Le soleil et les rayons UV 
  • L'eau de mer 
  • Le chlore 
  • Le sable
  • Le vent 
  • La chute des températures intervenant au début de l'automne

 

 

Soin cheveux pour la chute de cheveux saisonnière - IllicoPharma

 Prévenir et traiter 

 

Si vous êtes sujet aux chutes de cheveux saisonnières, vous pouvez limiter ce phénomène, en prévention, en suivant nos petits conseils : 

 

 

  • Masser son cuir chevelu 

Le massage du cuir chevelu permet de relancer la microcirculation du bulbe du cheveu et de réguler la production de sébum. Vous pouvez réaliser un automassage pendant 2-3 minutes, tous les jours, mais il est conseillé de l'effectuer juste avant le shampoing afin d'éviter de graisser rapidement vos cheveux. Concernant le geste, effectuez des petits cercles avec le bout de vos doigts, en partant de la nuque jusqu'au front. L'automassage offre double avantage : un moment relaxant pour la santé des cheveux. 

 

 

  • Une routine capillaire adaptée 

La régularisation de la chute de cheveux passe par plusieurs petits gestes à mettre en place dans votre routine.
 
Tout d'abord, lors de votre shampoing, évitez de rincer vos cheveux à l'eau chaude, privilégiez l'eau tiède et un jet d'eau froide en finition. L'eau froide permet d'activer la microcirculation et de resserrer les pores du cuir chevelu. Utilisez un shampoing, après shampoing et masque adaptés à votre type de cheveu. Néanmoins, si la chute a déjà commencée, un shampoing antichute (Ducray, Derco...) est à privilégier, combiné avec une lotion antichute (Klorane, Ducray...)
 
Concernant le brossage, il doit être réalisé sur cheveux secs et non humides pour éviter de les casser, ainsi lorsque vous lavez votre chevelure, brossez les juste avant. Pour activer la microcirculation, le geste doit être réalisé deux fois par jour, le matin et le soir. 
 
Pendant la journée, évitez de trop les attacher, car le cheveu est tiré et compressé. Cette tension le fragilise et le casse.
 
Pour finir, protégez votre chevelure du froid, du soleil, du sable, de la mer, du chlore, des facteurs extérieurs qui favorisent la chute de cheveux saisonnière. Un chapeau ou une casquette en été, un bonnet en hiver, combiné avec un spray de protection ainsi qu'un shampoing adapté. 
 
 
  • Une alimentation équilibrée et adaptée 

La santé du cheveu passe par une alimentation équilibrée avec des produits riches en protéine, fer et vitamine B. la consommation de protéines (œufs, poissons, viandes, oléagineux, légumineuses...) permettent de synthétiser la kératine. Le fer (boudin, persil frais, lentilles, foie, coquillages...) favorise l'oxygénation du bulbe du cheveu. Quant à la vitamine B (viandes blanches, abats, champignons, noix, légumes verts...), elle permet de fortifier le cheveu et de le faire pousser plus rapidement.
 
 
  • Les compléments alimentaires 

Une cure de compléments alimentaires peut être mise en place à l'approche du printemps et de l'automne. En prévention, cette cure pourra éviter ou limiter la chute de cheveux saisonnière en apportant les apports nécessaires pour des cheveux sains. Optez pour des compléments alimentaires destinés à la fortification, en gélules (Luxéol, Forté Pharma...) ou en Gummies (Lashilé beauty, Forcapil...) 

 

Si vous êtes confronté, actuellement, a une chute de cheveux saisonnière, choisissez une cure antichute sous forme de gélules (Oenobiol, Furterer ...) ou ampoules (Phytocyane, Vichy...).

 

 

Source : passeportsante 

L'auteur de cet article
Patrick Nesme est Docteur en Pharmacie, diplômé de la Faculté de Pharmacie de Lyon et également titulaire d'un Master en Strategy and Management of International Business de l'ESSEC. Après des expériences dans le laboratoire Sanofi aux Etats-Unis et au Cambodge, il fonde la pharmacie en ligne IllicoPharma en 2014. Le site propose plusieurs milliers de médicaments sans ordonnance ainsi que de nombreux produits de parapharmacie. En savoir plus