Crevasses des pieds, des mains et des lèvres : les comprendre et les soigner

 

Notre épiderme nous sert de protection contre les diverses menaces venant de notre environnement. Pour ces motifs, il est nécessaire d'en prendre le plus grand soin. En effet, lorsque la peau est abîmée, sa capacité à nous protéger diminue considérablement. Habituellement, l'altération de la peau se manifeste par des gerçures ou encore des crevasses, plus particulièrement aux extrémités comme les pieds, les mains ou même les lèvres.

 

Les crevasses des pieds : ce qu'il faut savoirepilation_jambe

Lorsqu'une peau est très sèche ou même calleuse, elle est plus susceptible de se fissurer. Si cette altération n'est pas traitée correctement, il y a de fortes probabilités pour que ces fissures s'agrandissent et fassent place à des fentes plus grandes. Ces grandes fentes sont connues sous le nom de crevasses. Au niveau des pieds, la zone la plus sensible aux crevasses est le talon sur lequel repose tout le poids du corps, surtout bien entendu lorsque l'on se tient debout. Les crevasses se manifestent par des callosités dont les origines viennent d'une surproduction de couches cutanées qui prennent naissance sur cette zone plus ou moins sèche. Ainsi, si les crevasses des talons ne sont pas traitées correctement, en particulier par une hydratation régulière, elles peuvent refaire leur apparition avec le temps.

 

Même si le geste se fait de façon tout à fait naturelle, lorsque nous marchons, le talon subit une énorme pression. Par conséquent, il se tend. Dans ce cas, il arrive souvent que la peau se sensibilise, s'assèche ou devienne plus épaisse. En réalité, ce sont les premiers symptômes qui vont conduire à la crevasse des pieds. Par la suite, la zone concernée tendra à se durcir et virer à une couleur jaunâtre. Toutes ces manifestations sont évocatrices des premiers symptômes de la crevasse des pieds. À un stade plus avancé, lorsque le talon devient beaucoup plus sec, sa teinte vire au blanc, au rouge et commence à s'effriter. Le changement de teinte n'est cependant pas systématique, car dans certains cas, l'aspect jaunâtre du talon reste inchangé. Arrivée à effritement, les crevasses peuvent devenir plus graves à un point tel que le simple fait de marcher ou de se tenir debout s'accompagne de vives douleurs. À ce stade, lorsque les crevasses des talons ne sont pas soignées, elles peuvent finir par saigner, et dans certains cas, peuvent aboutir à une infection.

 

Lorsqu'une peau s'assèche, cela est généralement dû à son manque d'hydratation. De manière tout à fait naturelle, le talon forme des surfaces de peaux rugueuses qui serviront à le protéger donc, la peau aura du mal à se régénérer correctement. Au départ, cet assèchement de la peau ne sera représenté que par une petite plaie, mais en peu de temps, elle peut devenir douloureuse. Si les crevasses aux talons ne sont pas traitées, la pression subie par la peau au niveau des talons pourra finir par faire saigner. Pour se protéger, la peau peut également développer de petites plaques de peaux épaisses et jaunâtres sur la zone concernée. Ces petites plaques, responsables de la formation d'une peau rugueuse sont appelées les cors. Si les cors sont mal soignés, il y a de fortes possibilités qu'ils se fendent sous la pression.

 

Dans certains cas, l'apparition des cors est favorisée par les chaussures ouvertes qui n'offrent aucun support à la plante du pied. Est également susceptible d'être à l'origine de la formation des cors, le fait de marcher pieds nus ou encore celui de porter des chaussures inconfortables. Une autre raison qui peut expliquer l'apparition des cors est la déshydratation ou encore le nettoyage intensif de la peau en utilisant une catégorie de savon particulièrement agressive.

 

Sont également reconnus comme étant à l'origine des talons crevassés, le surpoids, le diabète ou encore l'hyperthyroïdie. Certaines maladies chroniques telles que le psoriasis ne sont pas étrangères au phénomène de peau crevassée. Toutefois, des éléments extérieurs peuvent également être à l'origine du mal. Il s'agit notamment des conditions intérieures chaudes et sèches, l'exposition à un climat froid ou encore la pronation du pied.

 

Qu'en est-il de la crevasse des mains ?

 

Tout comme celle des pieds, la crevasse des mains est une affection courante dans la vie d'un individu. Le plus souvent bénigne, cette affection voit son origine dans une simple déshydratation qui peut se transformer pour nuire au bien-être des personnes qui en sont victimes. Comme la plupart des affections liées à la peau, les origines de la crevasse des mains sont multiples. Nous pouvons citer, par exemple :creme_mains

 

  • La présence d'une maladie épidermique comme l'eczéma ou le psoriasis.
  • Le vieillissement dans la mesure où les huiles qui servent à protéger la peau des mains contre les agressions extérieures diminuent avec le temps.
  • Les allergies de contact.
  • Le contact direct et fréquent avec des produits chimiques.
  • Une température basse.
  • Une température de bain ou de douche trop élevée.
  • Le lavage trop fréquent des mains.
  • L'air environnant trop sec.
  • Un dérèglement hormonal.

 

En règle générale, la crevasse des mains touche les personnes d'âge adulte et quel que soit le sexe. Cependant, ne sont pas rares les cas où les enfants en bas âge ou les adolescents sont atteints par cette affection. La plupart du temps, la saison hivernale est la période la plus propice à la gerçure des mains. Le risque de contracter cette affection est également élevé pour les personnes qui souffrent d'une maladie chronique de la peau ou encore qui souffrent d'allergies, celles qui ont souvent les mains mouillées du fait de leur activité professionnelle ou encore celles qui font usage de produits nettoyant sans gants. Il est important de préciser que les mains gercées ne peuvent se transmettre directement d'une personne à l'autre.

 

La détection des mains crevassées ne nécessite pas forcément une intervention extérieure. En effet, l'affection peut être identifiée dès l'apparition de l'un des signes précurseurs suivants :

  • Une peau sèche.
  • La présence de squames.
  • Une inflammation de la cellule épidermique.
  • Des grattements
  • Des rougeurs.
  • Des sensations de brûlure.
  • Le saignement des crevasses douloureuses.
  • L'écoulement d'eau ou de pus.

 

À moins qu'elle ne soit issue d'une allergie ou d'une maladie de peau, il est tout à fait possible de prévenir l'apparition de la crevasse des mains. Pour cela, il est recommandé de porter des gants ou des moufles à chacune de vos sorties de la maison ou de n'importe quel lieu clos, particulièrement lorsque la température extérieure est basse. Afin d'éviter le contact direct avec des produits chimiques ou des produits de nettoyage, vous pouvez mettre des gants de protection. Autant que possible, évitez l'utilisation des savons ou des gels antibactériens, en lieu et place, choisissez plutôt les produits doux et non parfumés pour vous laver les mains. Un autre moyen permet de prévenir efficacement la crevasse des mains, il consiste à vous hydrater la peau avec un produit adapté à chaque fois que cela vous sera possible, notamment après le lavage des mains.

 

En ce qui concerne les lèvres fendillées ?

levres

Selon leur composition, les lèvres sont recouvertes d'une couche protectrice de gras. Or, lorsqu’il fait froid ou encore lorsqu'elles sont trop exposées au soleil, les lèvres ont une certaine tendance à se dessécher. Dans pratiquement tous les cas, ce dessèchement entraîne une gerçure des lèvres. Généralement, on parle de lèvres fendillées. Par rapport au pied et à la main, les facteurs responsables des lèvres fendillées sont moins nombreux.

 

Parfois, il nous arrive de respirer par la bouche. À la longue, ce type de respiration contribuera à dessécher les lèvres qui finiront par perdre en souplesse et en élasticité. Par la suite, chacun des mouvements des lèvres provoquera une scission de la couche superficielle de la peau. Cet assèchement, lié au manque de souplesse facilite l'apparition des lèvres gercées. Un autre facteur connu concerne la sécheresse de l'air ambiant, plus encore que la température. C'est d'ailleurs pourquoi la fréquence des lèvres fendillées est plus élevée en hiver. En fait, cela peut s'expliquer par le fait qu'à cette période de l'année, les voies nasales s'encombrent plus facilement, ce qui rend la respiration par la bouche plus fréquente.

 

Lorsque les lèvres semblent être sèches, fissurées ou desquamées, les gerçures peuvent s'accompagner de douleurs intenses. En revanche, si les gerçures ne sont présentes qu'au niveau des commissures des lèvres, il peut s'agir d'une perlèche qui est une pathologie sans réelle gravité. Tout comme les affections précédentes qui concernent les mains et les pieds, les lèvres fendillées peuvent être évitées. Pour cela certaines précautions sont à prendre.

 

D'abord, bien que cela semble être un tic chez certaines personnes, il est utile d'éviter de se lécher les lèvres pour éviter la formation des lèvres fendillées. Certes, la salive permet d'hydrater temporairement les lèvres, mais sur le long terme, cette action contribue à les dessécher davantage. La gerçure des lèvres peut également être évitée en appliquant un stick à lèvres ou encore un baume. Enfin, il a été prouvé qu'une carence en vitamines B pouvait être à l'origine des lèvres gercées, il est donc recommandé de consommer des aliments qui en sont riches. Il s'agira entre autres des légumes verts, des noix, des noisettes et aussi des amandes.

 

Quels sont les liens entre ces trois affections ?

 

D'abord, ces trois affections sont liées entre elles par leurs formes, communément appelées la crevasse des extrémités. Par définition, la crevasse des extrémités est une fissure qui prend naissance à partir de l'épiderme et qui peut s'étendre plus en profondeur pour atteindre le derme. Comme leur nom l'indique, ces fissures sont constatées au niveau des extrémités à savoir au niveau des lèvres, des mains, mais également des pieds. Par ailleurs, ces crevasses présentent les mêmes caractéristiques, à la fois rugueuses et douloureuses.

 

L'autre point commun entre ces différentes affections est sans aucun doute, leurs causes. En effet, les crevasses des extrémités peuvent être causées soit par une carence en vitamine B ou en acide gras, d'un dérèglement des hormones thyroïdiennes, une trop grande exposition au froid ou encore un assèchement de la peau. Le rôle des acides gras est de procéder à la synthèse des lipides en donnant aux différentes membranes du corps les propriétés physiques dont elles ont besoin. Dans le cas présent, il s'agira de la viscosité et de l'élasticité. Notons également que l'usage de produits agressifs comme les savons antiseptiques trop puissants peut être à l'origine de gerçures importantes.

 

Les crevasses des extrémités sont également similaires du point de vue des symptômes. En effet, elles se manifestent d'abord par des sensations d'irritation et de picotement sur les zones sensibles. En d'autres termes, les gerçures n'apparaissent pas directement. Ce n'est qu'à la suite de ces premières sensations que les écailles au niveau de la peau se font remarquer. Quelques jours après, ces écailles vont disparaître progressivement pour laisser la place à des fissures rougeâtres plus larges. L'apparition des crevasses n'apparaît que beaucoup plus tard et s'accompagne parfois de la formation d'une croûte.

 

Enfin, il y a les modes de traitements qui comme toute affection peuvent être élaborés de manière médicale ou de manière naturelle. Sur le plan médical, la pharmacie en ligne IllicoPharma dispose d'une large gamme de produits qui permet de prévenir ou de guérir les crevasses des extrémités. Sur le site Illicopharma, vous pouvez par exemple trouver :

vita-citral-gel-tres-reparateu

  • Le Gel Vita Citral 75 ml proposé par la marque ASEPTA, qui est une association de glycérine végétale, de vitamine A et d'aloe vera qui contribue à nourrir la peau en profondeur. Il permettra de soulager les irritations cutanées et d'aider à la régénération de la peau. Ce produit est présenté en tube de 75 ml.
  • La crème réparatrice active repaire K+ produite par la marque Scholl dont l'action est de restaurer la peau des pieds secs, abîmés ou craquelés. Ce produit est également conseillé pour les talons fendillés ou crevassés et les résultats sont visibles au bout du 3e jour. Ce produit est proposé en tube de 60 ml.
  • La crème prévention crevasse de la marque Urgo qui contribue à nourrir, protéger et assouplir la peau. Ce produit est particulièrement efficace pour traiter le début de crevasses, de gerçures, de fissures ou de fendillements. Il est proposé en tube de 50 ml.

 

Pour ce qui est des traitements naturels, les avis convergent vers la décoction des feuilles de chêne qui pourra être appliquée sur la crevasse. La grande consoude peut également être utilisée aussi en tant qu'antalgique qui empêche le développement des crevasses des extrémités.