Rétractation

Absence de droit de rétractation pour les médicaments

 

Conformément à l'arrêté du 20 Juin 2013 relatif aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments par voie électronique, le droit de rétractation ne peut être exercé dans la mesure où les médicaments sont des produits de santé qui, du fait de leur nature, sont suceptibles de se détériorer. L'absence de droit de rétractation se justifie également par des impératifs de sécurité de la chaîne d'approvisionnement. En effet, un produit sorti du circuit de distribution et de délivrance ne peut le réintégrer.