Sur ordonnance Pentasa 1g 60cprZoom photo


Dans quel cas est indiqué ce médicament
  • Rectocolite hémorragique : traitement d'attaque des poussées légères à modérées et traitement d'entretien.
  • Maladie de Crohn : traitement d'attaque des poussées légères à modérées et prévention des poussées aiguës pour les formes fréquemment récidivantes.

Prix : 50,44 €
Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

Nos recommandations
Posologie :

Voie orale.

Rectocolite hémorragique :Traitement d'attaque :Adulte :
  • En comprimés :
    2 à 4 g par jour, soit 2 à 4 comprimés à 1 g par jour ou 4 à 8 comprimés à 500 mg par jour, à prendre en 1 ou plusieurs (2 à 4) prises au cours du ou des repas.
  • En sachets :
    2 à 4 g par jour, à prendre en 1 prise ou en 2 à 4 prises au cours du ou des repas.
La posologie sera adaptée en fonction de la réponse au traitement. La durée recommandée du traitement d'attaque est de 4 à 8 semaines.Enfant :Les données sur l'utilisation de Pentasa chez les enfants (âgés de 6 à 18 ans) sont limitées. Chez les enfants de 6 ans et plus : la dose quotidienne est à déterminer individuellement, en commençant par 30 à 50 mg/kg/jour à répartir en plusieurs prises. La dose maximale est de 75 mg/kg/jour à répartir en plusieurs prises. La dose totale ne doit pas dépasser 4 g/jour (dose maximale chez l'adulte).Traitement d'entretien :Adulte :
  • En comprimés :
    1 à 2 g par jour, soit 1 à 2 comprimés à 1 g par jour ou 2 à 4 comprimés à 500 mg par jour, à répartir en 2 prises au cours des repas.
  • En sachets :
    1 à 2 g par jour, à répartir en 1 à 2 prises au cours des repas.
Enfant :Les données sur l'utilisation de Pentasa chez les enfants (âgés de 6 à 18 ans) sont limitées. Chez les enfants de 6 ans et plus : la dose quotidienne est à déterminer individuellement, en commençant par 15 à 30 mg/kg/jour à répartir en plusieurs prises. La dose totale ne doit pas dépasser 2 g/jour (dose recommandée pour un adulte). En règle générale, pour les enfants dont le poids ne dépasse pas 40 kg, la dose recommandée est égale à la moitié de celle de l'adulte et, pour les enfants dont le poids est supérieur à 40 kg, la dose recommandée correspond à la dose usuelle de l'adulte.Maladie de Crohn :Traitement d'attaque :Adulte :
  • En comprimés :
    4 g par jour, soit 4 comprimés à 1 g par jour ou 8 comprimés à 500 mg par jour, à répartir en 2 à 4 prises au cours des repas.
  • En sachets :
    4 g par jour, à répartir en 2 à 4 prises au cours des repas.
La durée recommandée du traitement d'attaque est de 4 à 16 semaines.Enfant :Les données sur l'utilisation de Pentasa chez les enfants (âgés de 6 à 18 ans) sont limitées. Chez les enfants de 6 ans et plus : la dose quotidienne est à déterminer individuellement, en commençant par 30 à 50 mg/kg/jour à répartir en plusieurs prises. La dose maximale est de 75 mg/kg/jour à répartir en plusieurs prises. La dose totale ne doit pas dépasser 4 g/jour (dose maximale chez l'adulte).Traitement d'entretien :Adulte :
  • En comprimés :
    2 g par jour, soit 2 comprimés à 1 g par jour ou 4 comprimés à 500 mg par jour, à répartir en 2 prises au cours des repas.
  • En sachets :
    2 g par jour, à prendre au cours du repas pour le sachet 2 g ou à répartir en 2 prises au cours des repas pour le sachet 1 g.
Enfant :Les données sur l'utilisation de Pentasa chez les enfants (âgés de 6 à 18 ans) sont limitées. Chez les enfants de 6 ans et plus : la dose quotidienne est à déterminer individuellement, en commençant par 15 à 30 mg/kg/jour à répartir en plusieurs prises. La dose totale ne doit pas dépasser 2 g/jour (dose recommandée pour un adulte). En règle générale, pour les enfants dont le poids ne dépasse pas 40 kg, la dose recommandée est égale à la moitié de celle de l'adulte et, pour les enfants dont le poids est supérieur à 40 kg, la dose recommandée correspond à la dose usuelle de l'adulte.
Mode d'administration :
Granulés :Avaler le contenu du sachet, sans croquer, avec un peu d'eau. A répartir en 1 à plusieurs prises par jour au cours des repas.
Dans quels cas ne pas utiliser ce médicament
  • Hypersensibilité connue aux salicylés.
  • Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.
  • Insuffisance rénale sévère et/ou insuffisance hépatique sévère.


EFFETS INDÉSIRABLES
Les effets indésirables ci-dessous ont été rapportés à des fréquences correspondant à : fréquent (≥ 1/100, < 1/10), peu fréquent (≥ 1/1000, < 1/100), rare (≥ 1/10 000, < 1/1000), très rare (< 1/10 000), fréquence indéterminée (ne peut pas être estimée sur la base des données disponibles).
Les effets indésirables rapportés au cours des études cliniques et après la commercialisation sont décrits ci-après :

Système MedDRA Classification des Organes (SOC)FréquenceEffets indésirablesAffections hématologiques et du système lymphatiqueTrès rareModification de la numération sanguine (anémie, anémie aplasique, agranulocytose, neutropénie, leucopénie (y compris granulocytopénie), pancytopénie, thrombocytopénie et éosinophilie (due à une réaction allergique))Affections du système immunitaireTrès rareRéactions d'hypersensibilité y compris réaction anaphylactique, réaction médicamenteuse avec éosinophilie et symptôme systémique (DRESS)Affections du système nerveuxRareSensation vertigineuse, céphaléesTrès rareNeuropathie périphériqueAffections cardiaquesRareMyocardite et péricarditeAffections respiratoires, thoraciques et médiastinalesTrès rareRéactions allergiques et fibrose pulmonaire (y compris dyspnée, toux, bronchospasme, alvéolite allergique, éosinophilie pulmonaire, pneumopathie interstitielle, infiltration pulmonaire, pneumonie)Affections gastro-intestinalesFréquentDiarrhées, douleurs abdominales, nausées, vomissements, flatulencesRareAugmentation des amylases, pancréatite aiguëTrès rarePancoliteInvestigationsTrès rareAugmentation des transaminases et augmentation des paramètres de cholestase (par exemple phosphatase alcaline, gamma-glutamyl transférase et bilirubine)Affections hépatobiliairesTrès rareHépatite, hépatite cholestatique, insuffisance hépatiqueAffections de la peau et du tissu sous-cutanéFréquentRash (y compris urticaire, rash érythémateux)RarePhotosensibilité*Très rareAlopécie, dermatite allergique, érythème multiforme, syndrome de Stevens-Johnson (SJS)Affections musculosquelettiques et systémiquesTrès rareMyalgie, arthralgie, syndrome du lupus érythémateuxAffections du rein et des voies urinairesTrès rareAltération de la fonction rénale, y compris néphrite interstitielle aiguë et chronique, et insuffisance rénale, syndrome néphrotique, décoloration de l'urineTroubles généraux et anomalies au site d'administrationFréquentDistension abdominale, inconfort anal, irritation au niveau du site d'application, prurit (anal), ténesme rectal (uniquement avec la forme rectale)Très rareFièvre d'origine médicamenteuseAffections des organes de reproduction et du seinTrès rareOligospermie (réversible)
*  Photosensibilité : des réactions plus sévères ont été signalées chez des patients ayant des affections cutanées préexistantes telles qu'une dermatite atopique et un eczéma atopique.
Déclaration des effets indésirables suspectés :

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.



Composition
Comprimés :p cpMésalazine (I) 
500 mgou
1 gExcipients (communs) : éthylcellulose, povidone, stéarate de magnésium, talc, cellulose microcristalline.
Granulés :p sachetMésalazine (I) 
1 gou
2 gExcipients (communs) : povidone, éthylcellulose.

Retrouvez toutes nos recommandations sur les médicaments, les pathologies, les produits de parapharmacie ainsi que de nombreux conseils beauté
Lire la suite

D'autres médicaments existent pour Ferring

Médicaments de la même marque Ferring