Migraine : comprendre sa maladie pour mieux se soigner

La migraine concerne 10% de la population française, les femmes étant trois plus touchées que les hommes. Les premiers symptômes débutent généralement entre 10 et 40 ans. C'est une maladie bénigne mais douloureuse qui peut compromettre la qualité de la personne malade.

Les symptômes de la migraine

La migraine est une douleur violente, pulsatile et unilatérale située le plus souvent au niveau de la tempe ou au-dessus de l'oeil. Elle peut parfois siéger derrière la tête. La douleur s'accompagne de nausées, voire de vomissements, d'une intolérance au bruit (phonophobie) et à la lumière (photophobie). La douleur est aggravée par l'effort physique.

La migraine touche plus fréquemment les femmes.

 

20 à 30% des migraines sont précédées de signes annonciateurs appelés "aura":

 

- des troubles visuels: point lumineux, trou noir, taches, scintillement (migraine ophtalmique),
- des troubles sensitifs: fourmillement des lèvres, picotements des doigts,
- des troubles de l'équilibre, des vertiges, des difficultés pour parler.

Les causes de la migraine

Les causes de la migraine sont nombreuses. On connaît de nombreux facteurs déclenchants:

- le stress, la fatigue, le manque de sommeil,
- l'hérédité,
- les facteurs hormonaux: migraine "cataméniale" c'est à dire pendant les règles, contraceptifs oraux,
- l'alimentation avec des repas trop riches ou inversement un jeûne prolongé, le chocolat, le vin blanc, certains fromages,
- le bruit, les lumières fortes et/ou clignotantes,
- certaines odeurs.

Les traitements de la migraine

La crise de migraine peut durer de quelques heures à quelques jours. Pour diminuer la durée et l'intensité de la crise, on prendra un traitement dès les premiers signes annonciateurs:

Migralgine

 

- un antalgique à base de paracétamol seul (Doliprane, Efferalgan, Dafalgan) ou paracétamol associé à de la caféine et de la codéine (Migralgine, Prontalgine)

 

- si c'est insuffisant, on prendra un AINS comme de l'ibuprofène (Advil, Nurofen, Spedifen) ou de l'aspirine.


Si possible, on s'allongera dans une pièce calme, dans l'obscurité, en mettant des compresses froides sur le front (Actipoche).


Arko Essentiel SaugeDes huiles essentielles d'Arkopharma de camomille et des huiles essentielles de menthe poivrée peuvent être appliquées sur le front en évitant bien les yeux. En cas de migraine cataméniale, on pourra utiliser l'huile de sauge en complément.Le Roller Maux de tête de Puressentiel peut également être efficace contre la migraine tout comme le Migrastick d'Arkopharma.

En homéopathie, les gouttes de phapax peuvent soulager la douleur. Les gélules partenelle (ou grande camomille) permettent de diminuer l'intensité et la fréquence des crises migraineuses.

 

La personne migraineuse doit identifier les facteurs déclenchants des crises de migraine pour les éliminer et éviter ainsi les récidives. Si les crises sont fréquentes et non calmées par le paracétamol ou les AINS, il faut consulter. Le médecin prescrira des médicaments plus forts pour la crise, ainsi qu'un traitement de fond.