Le rhume de l'adulte

Le rhume ou rhinopharyngite est une inflammation de la muqueuse nasale d’origine virale .Il est très fréquent car la transmission se fait par contact direct avec une personne infectée ou par l’intermédiaire d’objets souillés.

Rhume de l'adulteLes symptômes du rhume

Le rhume se manifeste par des picotements et des éternuements puis par une obstruction nasale et/ou une rhinorrhée (écoulement nasal) claire. Ensuite, les sécrétions s’épaississent et deviennent jaune-vert. On observe aussi parfois de la fièvre, des maux de tête, de gorge et de la toux.

Les traitements

Dans la plupart des cas, un rhume guérit en 8 à 10 jours mais il peut se compliquer : otite, sinusite, bronchite et autres maladies. En cas de fièvre élevée, de gêne respiratoire, d’altération de l’état général, il faut consulter.
Le traitement du rhume est symptomatique, il permet de diminuer sa durée, d’éviter les surinfections et d’apporter du confort au malade.

Traitement local

Il est important de bien nettoyer les fosses nasales avec du sérum physiologique ou de l’eau de mer.
Des gouttes nasales contenant un antiseptique et des huiles essentielles (Humex, Euvanol, Rhinédrine) et le soir une inhalation (Balsofulmine, Activox, Myrtine) complètent le lavage nasal.

Traitement oral

Coryzalia de BoironOn utilise des vasoconstricteurs pour traiter le nez bouché (Dolirhume de Sanofi) et des antihistaminiques H1 pour le nez qui coule (Humex état grippal, Actifed) ou l’association des deux dans des formules « Jour&Nuit » (Humex rhume, Actifed Jour&Nuit, Dolirhumepro).
Ces médicaments ont des effets indésirables et des contre-indications à contrôler avant leur prise.
En homéopathie, les comprimés de Coryzalia soulagent le rhume; on peut y associer des doses d’Oscillococcinum.
Contre la fièvre et/ou les maux de tête, on utilise un antalgique antipyrétique : aspirine, paracétamol, ibuprofène. Attention, il faut tenir compte de leur présence dans de nombreux médicaments contre le rhume pour éviter un surdosage.

Traitement préventif

L’échinacée ou encore la propolis favorisent les défenses de l’organisme contre les agressions respiratoires.
Pendant la période hivernale, des cures de vitamine C, de gelée royale, de multivitamines associées à des probiotiques (Arkozinc défenses naturelles, Alvityl, Bion 3) augmentent le tonus de l’organisme donc sa résistance.

Lavage des mains

Quelques conseils

En période d’épidémie, évitez les endroits surpeuplés et limitez les contacts avec une personne malade. Couvrez-vous la bouche quand vous éternuez. Utilisez des mouchoirs jetables. Lavez-vous les mains fréquemment, utilisez un gel antibactérien (Baccide) quand ce n’est pas possible. Assainissez l’atmosphère en vaporisant un spray à base d’huiles essentielles (Phytoaromasol, Puressentiel assainissant).