Le mal de dos : ce que vous devez savoir

 

Depuis des siècles, l'homme cherche les moyens de remédier au mal de dos. Ce trouble empêche souvent certaines personnes de réaliser correctement leurs activités quotidiennes. Dans ce dossier, vous allez découvrir l'ensemble des traitements naturels ou médicaux disponibles aujourd'hui pour traiter les douleurs dorsales.

Douleurs dorsales : qu'est-ce que c’est ?

mal au dos

Le mal de dos se présente en cas de problème au niveau des articulations, des disques et des vertèbres constituant la colonne vertébrale. La douleur dorsale a différents noms en fonction de sa localisation sur telle ou telle partie du dos.

- La cervicalgie concerne les douleurs ressenties au niveau de la nuque et les vertèbres cervicales. Comme le cou supporte avec la tête, près de 10 % du poids du corps, il est souvent sujet à des troubles. Les origines de ces sensations douloureuses sont nombreuses. En effet le cou est constitué de 7 vertèbres qui assurent tous les mouvements de la tête et sont soumises à de fortes contraintes mécaniques.

- La dorsalgie concerne les troubles au niveau des vertèbres dorsales c'est-à-dire au milieu du dos.

- Et enfin, la lombalgie désigne le mal en bas du dos. Cette douleur inquiète souvent les médecins étant donné qu'elle se situe dans la région des reins. Cette sensation peut aussi être provoquée par des problèmes rénaux et rhumatologiques. C'est pourquoi les spécialistes exigent un examen médical approfondi quand le patient se plaint de troubles entre les côtes et le bassin avant de proposer des solutions pour soulager le mal de dos.

Les causes des douleurs dorsales

 

Les douleurs dorsales ont des causes diverses. C'est pourquoi le médecin a souvent du mal à indiquer l'origine de la sensation douloureuse ressentie par son patient. Dans la plupart des cas, la lombalgie est engendrée par une mauvaise posture. Mais, elle peut aussi avoir comme source une inflammation. Voici des causes qui peuvent expliquer le mal de dos :

- La lésion du muscle, du tendon ou d'un ligament survient à la suite d'un gros effort physique. Ce type de trouble dorsal concerne surtout les ouvriers des métiers de la construction ou les porteurs de charges lourdes.

- Le vieillissement engendre aussi la lombalgie. La dégénérescence discale est due à la perte d'élasticité des disques intervertébraux.Ce sont surtout les personnes âgées de plus de 60 ans et les sportifs qui subissent ce type de trouble.

- La hernie discale est causée par le surplus de poids ou les mauvaises postures. Elle se présente quand le disque intervertébral s'avance vers l'extérieur et exerce une pression sur les racines nerveuses.

- Le spondylolisthésis est provoqué à la suite d'un glissement d'une vertèbre sur une autre. Ce trouble dorsal se présente surtout après un traumatisme. Dans certains cas, il est dû à une malformation congénitale.

- L'arthrose touche surtout les personnes âgées. Ce problème de santé peut produire une fracture vertébrale. Il peut aussi provoquer des rhumatismes.

- Et enfin, la douleur dorsale peut aussi se présenter à la suite d'une tumeur ou d'un anévrysme de l'aorte abdominale.

 

La lombalgie peut avoir diverses causes. Mais, le mal de dos apparaît souvent après une activité physique intense ou un faux mouvement. Dans certains cas, il se manifeste après être resté assis trop longtemps. A la suite d'un long voyage en avion, en train ou en voiture, des personnes souffrent de mal au dos.



Autres facteurs pouvant provoquer le mal de dos

 

mal dos homme

Les douleurs dorsales ne sont pas toujours dues à des problèmes au niveau de la colonne vertébrale. Certains facteurs peuvent provoquer l'apparition de la lombalgie.

- Chez les femmes, le mal de dos est souvent causé par le port de chaussures à talons hauts.

- Les fumeurs sont aussi sujets à ce trouble.

- Ce problème de santé peut avoir une origine psychologique. Le stress produit le mal de dos à cause de l'augmentation de la tension des muscles au niveau de la colonne vertébrale. La dépression est également une des causes de ce trouble. Elle occasionne souvent des douleurs chroniques.

 

Le mal de dos ne touche pas simplement les individus ayant des troubles psychologiques et une mauvaise position au quotidien. La lombalgie se présente surtout chez certaines catégories de personnes.

- Elle s'attaque aux femmes enceintes. Ces dernières doivent supporter le poids de leur bébé. Leurs muscles commencent à se relâcher au niveau de la région pelvienne et de la colonne vertébrale afin de simplifier l'accouchement.

- Elle se manifeste chez certains individus si leurs parents sont déjà victimes de dégénérescence discale ou d'arthrose.

- Elle touche aussi les porteurs de poids lourds ou les travailleurs obligés d'accomplir des torsions latérales du torse ou de se pencher souvent en avant dans les champs par exemple.

Les différentes catégories de douleurs dorsales

 

Les sensations douloureuses au niveau de la colonne vertébrale varient en fonction de la localisation du trouble. Généralement, les douleurs dorsales sont regroupées en plusieurs catégories.

- La douleur aiguë se caractérise, car elle ne nécessite pas de traitement. Le trouble disparaît tout seul en général au bout de 4 semaines. Cependant, il peut provoquer un arrêt temporaire du travail. La sensation douloureuse empêche l'accomplissement des activités quotidiennes.

- La douleur subaiguë dure de 4 semaines à 3 mois. Si elle n'est pas traitée correctement, la lombalgie peut devenir chronique.

- La douleur chronique exige une modification du mode de vie des personnes sujettes au trouble. Le médecin a souvent du mal à détecter son origine. D'ailleurs, il peut durer plus de 3 mois.

Le mal de dos : comment le diagnostiquer ?

 

Pour établir un diagnostic exact, le médecin ne se contente pas d'écouter les symptômes décrits par les patients. Il effectue également des examens. Par la radiographie, le spécialiste peut détecter les problèmes au niveau des vertèbres. Les scintigraphies osseuses montrent les anomalies dans la zone lombaire, mais elle requiert l'accomplissement de certains examens complémentaires.

 

La tomographie par ordinateur ou TM permet de diagnostiquer la sténose sur le canal rachidien et l'arthrite. Cette analyse n'est pas toujours efficace pour détecter les hernies discales. La tomographie par résonance magnétique ou IRM s'effectue quand le praticien veut déceler la présence de tumeur ou d’anomalie dans les tissus mous comme les disques, les nerfs et la moelle osseuse.

Douleurs dorsales : quels sont les symptômes ?

 

En raison du nombre de vertèbres constituant la colonne vertébrale, plusieurs symptômes peuvent indiquer la présence d'un trouble lombaire. D'ailleurs, ces symptômes varient en fonction des caractéristiques de l'anatomie d'un individu. Toutefois, certains signes peuvent désigner le mal de dos.

- La lésion musculaire, l'entorse ligamentaire ou le déplacement d'un disque se présentent à la suite d'une contraction intense des muscles. Cette douleur se manifeste habituellement après un faux mouvement ou le port d'une charge lourde. Elle s'attaque au bas du dos.

- Dans certains cas, la douleur dorsale atteint la partie postérieure de l'une ou des deux jambes. Elle apparaît alors sous une sensation de pincement. Ce type de trouble s'accompagne généralement de toux ou d'éternuement. Dès l'apparition de ces symptômes, il est recommandé de consulter rapidement un spécialiste. Ces signes peuvent indiquer une hernie discale.

- Les douleurs sur la partie inférieure du dos au cours de la nuit se manifestent souvent en raison de la pression due par une inflammation, un organe malade ou une tumeur.

 

Même si le trouble dorsal a tendance à disparaître de lui-même, il est recommandé de consulter un médecin dès l'apparition de signes alarmants.

- Les douleurs commencent après 55 ans ou avant l'âge de 20 ans.

- Toutes les nuits, vous êtes sujets à des douleurs dorsales.

- Consultez immédiatement si vous avez des antécédents cancéreux.

- Le mal de dos s'associe avec des problèmes thoraciques.

- Les troubles lombaires s'accompagnent de fièvre ou d'une infection.

- L'apparition d'une paralysie au niveau de certaines parties du corps requiert une visite médicale.

 

Malgré la fréquence du mal de dos, il est tout de même nécessaire de consulter le cabinet d'un spécialiste si la douleur lombaire s'accompagne de certains symptômes.

Comment prévenir la lombalgie ?

mal dos femmeLimiter les risques d'apparition de la lombalgie est tout à fait possible. Pour cela, vous devez simplement modifier certaines mauvaises habitudes de vie.

- Tout d'abord, il faut commencer par respecter l'indice de masse corporelle. Si vous n'êtes pas en surpoids, les risques de mal de dos sont réduits.

- Il est recommandé d'effectuer régulièrement une activité physique. Vous devez également prendre le temps de vous échauffer avant d'accomplir un sport. Cela assure une bonne souplesse du dos.

- Soignez votre posture, vous devez avoir un dos droit, le regard tourné vers l'avant et les épaules en arrière.

- Respectez certaines règles quand vous soulevez des objets lourds. Pour s'accroupir, il faut fléchir les genoux tout en ayant le dos droit. En vous relevant, vous devez déplier les jambes en mettant la charge à proximité du corps.

- Pour éviter les douleurs lombaires après une rude journée de travail, vous devez simplement suivre certaines indications. Optez pour des chaises à dossier droit. Elles soutiennent le bas de votre dos. Si vous êtes en permanence assis, dégourdissez vos jambes pendant quelques minutes. Les personnes travaillant sur un ordinateur doivent ajuster la hauteur de leur écran pour qu'il soit face à leur tête.

- Les femmes doivent privilégier le sac à dos au lieu des sacs à main. Même si cet accessoire est tendance, il est l'une des principales causes de la lombalgie chez la gent féminine.

 

Quelques traitements efficaces contre le mal de dos

 

Concernant les problèmes lombaires, les traitements à appliquer varient en fonction de la sensation douloureuse ressentie par l'individu. Dans le cadre d'une douleur aiguë, le médecin exige que le patient repose son dos pendant 48 heures. Pour cela, il doit respecter les positions indiquées par le spécialiste afin que le traitement soit efficace. Il est important de se coucher sur le côté avec des genoux repliés. N'oubliez pas de placer un oreiller en dessous de votre tête et entre vos genoux. Les femmes enceintes peuvent aussi mettre un oreiller en bas de leur ventre. Vous pouvez aussi vous coucher sur le dos sans oreiller sous votre tête. Il est toutefois requis d'installer des oreillers sous les genoux. Pour le creux du bas du dos, vous pouvez user d'un petit coussin.

 

À part un repos de 2 jours, le médecin peut ordonner la prise d'un antidouleur. Vous pouvez trouver ces antalgiques dans une pharmacie en ligne autorisée comme Illicopharma.nurofenflash

 

Pour les troubles lombaires aigus, le spécialiste recommande souvent la prise de paracétamol, comme par exemple les médicaments Doliprane Caps 1000 mg . Ce paracétamol dosé à 1 000 mg ne limite pas simplement le mal de dos. Il peut aussi éliminer la fièvre si votre problème dorsal s'accompagne de fièvre. Ce traitement se présente sous forme de gélules.

 

Dans certains cas, le traitement est associé avec un anti-inflammatoire, comme le NurofenFlash. Le dosage doit être défini en fonction de votre âge.

 

La lombalgie ne se soigne pas simplement avec des antalgiques ou des anti-inflammatoires. Vous pouvez associer ces solutions pharmaceutiques avec des traitements d'aromathérapie pour mal de dos.

 

- Les huiles essentielles ont aussi une propriété anti-inflammatoire. L'huile de massage à l'Arnica de la marque Weleda se 

distingue, car ses composants actifs permettent aux muscles de récupérer rapidement.Cette solution est surtout destinée aux sportifs. Ils doivent masser leurs 

jambes et leurs bras avant une épreuve physique avec une petite quantité du produit. À la fin de l'activité, il est conseillé de prendre une douche et d'appliquer l'huile sur l'ensemble du corps.

huile-de-massage-a-l'arnica


- Le produit Decontractoll Roll-on de la marque Sanofi procure une sensation de détente aux utilisateurs. Cette solution comporte les mêmes actifs que l'huile essentielle d'Arnica. Donc, elle réduit efficacement les douleurs dorsales.

- Les personnes âgées peuvent utiliser les patchs autochauffants de la marque THERMACARE. Cette ceinture chauffante apaise les douleurs articulaires et lombaires. Vous pouvez utiliser un patch pendant 8 heures. Comme le produit est inodore, vous pouvez le porter sous vos vêtements. Avec ces actifs naturels, cette solution limite le trouble dorsal.