Toutes les informations à connaître sur la cystite

 

La cystite est une infection urinaire qui touche plus particulièrement les femmes que les hommes. Cette inflammation de la vessie se manifeste chez la gent féminine âgée de 20 à 40 ans. Elle est souvent due à une mauvaise hygiène des organes génitaux. Dans ce dossier, nous allons découvrir les moyens de prévention contre cette infection bactérienne et les différents traitements contre la cystite. 

 

Présentation de la cystite

hygiene_intime

La cystite est une infection qui touche les organes génitaux. Elle est engendrée par une affection bactérienne dans les reins, les uretères, la vessie et l'urètre. Ces organes jouent un rôle essentiel dans l'évacuation et l'élimination des déchets du corps humain. Les reins filtrent le sang afin que les déchets soient éliminés. Ils régulent également la pression sanguine. Les uretères se chargent d'évacuer l'urine des reins à la vessie. Cet organe est considéré comme le réservoir d'urine. Il est assisté par l'urètre pour rejeter l'urine vers l'extérieur. 

 

Les symptômes de l’infection urinaire sont multiples. Le plus souvent, elle se manifeste par du sang dans les urines, une sensation douloureuse pendant le rejet d'urine, des douleurs au niveau de l'abdomen et une forte fièvre. 

 

Ce trouble urinaire touche surtout les femmes à cause de la courte distance entre leur méat urinaire et l'anus. Cet organe renferme toujours des bactéries. Les germes passent par l'urètre afin d'atteindre la vessie. La cystite chez la femme est engendrée par des microbes de la famille des entérobactéries comme l'escherichia coli, le proteus mirabilis ou encore le citrobacter.

 

Les différents types d'infection urinaire

 

Il n'existe que 3 types d'infection urinaire. Elle se distingue en fonction de leur localisation dans l'organisme humain.

  • La cystite infectieuse est une infection qui touche la vessie. Elle est souvent causée par une bactérie dénommée escherichia coli. Ce germe peuple l'anus. Pour arriver à la vessie, il se crée un chemin le long de l'urètre en passant par la région anale et vulvaire. L'infection de la vessie est parfois due à une rétention d'urine. Cette mauvaise habitude favorise le développement des microbes.
  • L'urétrite infectieuse désigne une infection provoquée par une relation sexuelle non protégée. Elle s'attaque uniquement à l'urètre. Si votre partenaire est porteur des bactéries comme le chlamydia et le gonocoque, vous pouvez subir cette infection urinaire.
  • La pyélonéphrite affecte directement le bassinet et les reins. Elle est souvent engendrée par un mauvais traitement de la cystite infectieuse. Cela a permis aux bactéries de passer par la vessie pour atteindre les reins. Cette infection urinaire est généralement présente chez les femmes enceintes. Elle touche les enfants avec une malformation de l'urètre.

 

La cystite: quelles sont les causes?

hygiene intime

 

En règle générale, les risques de colonisation de l'organe génital par des bactéries sont faibles. Cela est dû au fait que le système urinaire renferme de multiples moyens de défense contre les germes :

- Le flux urinaire se charge d'évacuer les bactéries à chaque miction dans le but d'éviter leur montée vers la vessie et les reins.

- Comme l'urine est acide, elle bloque le développement des microbes.

- L'uretère comporte une surface lisse. Elle rend difficile l'ascension des bactéries vers les reins.

- Le corps humain n'est pas simplement protégé par ses défenses immunitaires. Il renferme aussi des substances antibactériennes.

 

Pour l'homme, la prolifération de ces microbes est stoppée par les sécrétions de la prostate. Elles limitent aussi le développement des germes dans l'urètre. 

 

Généralement, la cystite est causée par la bactérie Escherichia coli. Elle peut également être engendrée par le proteus mirabilis, le Klebsiella, la chlamydia ou Staphylococcus saprophyticus. Dans des cas très rares, l'infection urinaire est due à des microbes situés dans le corps humain, elles se sont créées un chemin pour atteindre le système urinaire. 

 

Les risques d'inflammation urinaire sont augmentés en cas de présence de certaines maladies comme le diabète, le calcul dans les reins ou la vessie. 

 

Des études ont d'ailleurs démontré que les femmes enceintes sont les plus sujettes à une inflammation de la vessie. Elle est souvent causée par une dilatation du système urinaire et des troubles hormonaux. Si la cystite n'est pas traitée rapidement, la future mère peut accoucher prématurément. 

 

L'infection urinaire peut aussi se manifester à cause d'une malformation au niveau des voies urinaires.

Habituellement, cette inflammation est provoquée par manque d’hydratation et la rétention d'urine. 

 

Les personnes susceptibles à une infection urinaire

 

La cystite touche aussi bien les femmes que les hommes. Mais, certaines personnes sont plus sujettes à cette inflammation urinaire que d'autres. 

  • Les femmes enceintes courent le risque d'attraper cette infection à cause de la pression du fœtus sur les voies urinaires et des variations hormonales.
  • La baisse du taux d’œstrogènes en raison de la ménopause augmente le risque de cystite chez la gent féminine. Elle est surtout touchée par les infections vaginales.
  • L'hypertrophie bénigne de la prostate ou la prostatite accentue le risque d'infection pour l'homme. Cela est dû au fait que ce problème de santé conduit à une mauvaise évacuation de l'urine. L'organisme garde un peu d'urine à la suite d'une miction.
  • Les personnes diabétiques sont aussi sujettes à la cystite. Comme leur urine renferme un taux élevé de sucre, leur organe génital est favorable à la prolifération des bactéries.
  • Les personnes âgées risquent cette infection si leurs antécédents médicaux comportent une hospitalisation, une sonde urinaire, un trouble neurologique, un alitement ou un diabète.
  • L'inflammation urinaire peut concerner les individus avec une sonde dans l'urètre. Les microbes vont atteindre la vessie par l'intermédiaire du tube. 
  • La cystite peut toucher les personnes avec une anomalie du système urinaire ou victime de calcul rénal et de trouble neurologique.

 

Quelques signes pouvant indiquer une infection urinaire

 

Plusieurs symptômes peuvent indiquer une infection urinaire. Généralement, elle se manifeste par:

- des sensations de douleurs ou de brûlures au moment d'uriner.

- une augmentation de la fréquence de miction durant la journée et la nuit.

- une envie d'uriner en permanence.

- une sensation pénible dans le bas-ventre.

- la présence de sang dans l'urine.

- des urines troubles qui s'accompagnent souvent d'une odeur désagréable.

 

 

Ces différents symptômes apparaissent surtout en cas de simple cystite. Si vous souffrez d'une infection des reins ou de pyélonéphrite, vous serez sujets à de fortes fièvres, des tremblements, une sensation douloureuse dans le bas du dos ou l'abdomen ou les organes sexuels et des vomissements. Dans certains cas, ces signes s'associent avec des symptômes d'une cystite infectieuse. 

exacto test


Pour les enfants, l'inflammation urinaire se manifeste de façon un peu différente. Les petits sont victimes de fièvre ou de maux de ventre. Ils peuvent faire inconsciemment pipi au lit durant la nuit. Chez les nouveau-nés, les symptômes sont distincts. Les bébés peuvent sentir une sensation de brûlure au moment de la miction. Les tout-petits ont alors tendance à pleurer lorsqu'ils urinent. Ces signes peuvent s'accompagner du refus de manger ou de trouble gastro-intestinal. 

Chez les personnes âgées, les symptômes indiquant l'infection urinaire comme la perte d'appétit, les troubles digestifs ou le vomissement sont souvent confondus avec d'autres signes de trouble de la santé. C'est pourquoi il est conseillé d'effectuer un test avant la prise d'un traitement médical. Parmi les différents outils de détection, vous pouvez opter pour l'exacto test infections urinaires de la marque Dectra Pharma. Son utilisation est assez facile. Il suffit de mettre votre urine sur la partie de la bandelette destinée à cet effet. Il est suggéré d'utiliser l'urine du matin. 

 

Comment prévenir une infection urinaire?

 

Plusieurs méthodes permettent d'éviter le risque d' inflammation urinaire. Pour cela, vous devez respecter quelques mesures de base pour limiter les risques de cystite.

- Une bonne hydratation est un moyen efficace pour prévenir l'infection. Il est recommandé de boire au moins 1, 5 litres d'eau par jour. Vous pouvez aussi la mélanger avec du jus, des bouillons et du thé.

- Il ne faut pas se retenir quand vous avez envie d'uriner. La rétention d'urine favorise la prolifération de microbes dans la vessie.

- Mangez régulièrement des nourritures contenant de l'acide comme les tomates, les citrons et les oranges. Sinon, vous pouvez acidifier votre urine par la prise de vitamine C.

- Limitez la consommation d'épices, d'excitants et d'aliments irritants.

- Les troubles du transit intestinal peuvent donner naissance à la cystite. C'est pourquoi vous devez lutter contre la constipation. Elle contribue à la prolifération des bactéries dans le rectum. 

 

Pour la gent féminine, certaines méthodes sont aussi à prendre en compte pour empêcher le risque de cystite.

- Il est recommandé d'uriner immédiatement après une relation sexuelle.

- Essuyez-vous de l'avant vers l'arrière avec un papier hygiénique après avoir évacué vos besoins naturels.

- Les régions anales et vulvaires se lavent tous les jours.

- Évitez l'utilisation de produits déodorants, d'huiles et de mousses de bain dans la partie génitale. Ils irritent la muqueuse de l'urètre.

 

Comment soigner une infection urinaire ? 

 

Avant tout traitement, le médecin examine l'urine de son patient. L'analyse permet de diagnostiquer l'origine de l'infection et de déterminer le traitement adéquat.

 

En cas de cystite d'origine bactérienne, le médecin prescrit souvent des antibiotiques comme l'amoxicilline, la nitrofurantoïne ou le triméthoprime. Ces antibiotiques sont souvent prescrits à titre préventif en attente des résultats d'analyse d'urine. Le traitement dure entre 3 à 14 jours. Généralement, les symptômes disparaissent au bout de 24 ou 48 heures. Toutefois, vous devez continuer le traitement jusqu'à la fin du délai prescrit par le médecin. Si les signes persistent au-delà d'une semaine malgré la prise d'antibiotique, il faut informer immédiatement le médecin. Il peut s'agir d'une infection urinaire contractée dans un centre hospitaliser. Elle apparaît souvent à la suite d'une pose de sonde urétrale ou d'une opération chirurgicale. Les microbes résistent alors à l'antibiothérapie. Le médecin décidera du traitement adéquat en se basant sur les résultats de l'analyse de votre échantillon d'urine. 

 

Pour accélérer la guérison, il est important de boire beaucoup pendant la prise des antibiotiques. Dans certains cas, ce traitement peut être mélangé avec la prise d'antidouleur pour les individus souffrant de pression au bas-ventre. 

 

Traiter une infection urinaire avec des remèdes naturels

control cys flash

 

La cystite ne se soigne pas simplement avec des antibiotiques. Il existe certaines plantes capables d'arrêter la prolifération des microbes dans l'organe génital. Chez IllicoPharma, vous pouvez trouver plusieurs traitements naturels capables de stopper une infection urinaire. 

- Le produit Cys-Control Flash de la marque Arkopharma permet de supprimer l'inconfort urinaire. Le traitement dure 5 jours. Cette solution de la marque Arkopharma est faite d'actifs naturels comme la bruyère, la canneberge et 4 huiles essentielles. Ces composants suppriment les effets d'une cystite. La boîte comporte 20 gélules, dont 10 gélules à base de bruyère et de canneberge et 10 autres gélules composées de 4 huiles essentielles. La prise s'effectue 2 fois par jour au milieu du repas avec un grand verre d'eau.

 
 

- Les Arkogélules de Cranberryne de la marque Arkopharma assurent aussi un confort urinaire en éliminant les bactéries dans l'organe génital. Ce produit de la marque Arkopharma renferme un actif dénommé canneberge. Elle est reconnue pour ses bienfaits à la vessie en cas d'inflammation. La boîte renferme 150 gélules à consommer matin et soir entre les repas.

- Le traitement Ergycranberryl de la marque Nutergia est connu pour soigner l'inconfort urinaire et la prolifération de bactéries dans la vessie. Grâce à ces actifs composés de cranberry, d'hibiscus, de solidago, de bruyère, de prêle et d'oligoéléments, cette solution élimine rapidement les microbes dans les parois du système urinaire. Ce produit de la marque Nutergia se présente dans un flacon de 250 ml.

 

- Le produit Feminabiane CBU de la marque Pileje n'élimine pas simplement les bactéries de la voie urinaire, ces composants actifs comme la canneberge et l'extrait de cannelle permettent de limiter les récidives en matière d'infection urinaire. Ce traitement de la marque Pileje contient 14 gélules blanches et 14 gélules ocre. Vous devez consommer une gélule blanche et une gélule ocre pendant 14 jours à jeun avec un grand d'eau.

L'auteur de cet article
Patrick Nesme est Docteur en Pharmacie, diplômé de la Faculté de Pharmacie de Lyon et également titulaire d'un Master en Strategy and Management of International Business de l'ESSEC. Après des expériences dans le laboratoire Sanofi aux Etats-Unis et au Cambodge, il fonde la pharmacie en ligne IllicoPharma en 2014. Le site propose plusieurs milliers de médicaments sans ordonnance ainsi que de nombreux produits de parapharmacie. En savoir plus