Vertiges : causes, symptômes et attitudes à adopter

Le vertige est la perception erronée de l'environnement extérieur. Il provoque une perte d'équilibre ainsi qu'une impression de tournis. Son origine est attribuée à un mauvais échange entre les systèmes de collecte d'informations du corps et le cervelet en charge de les répartir. Il est traité à l'aide de médicaments et de thérapies physiques.

Les origines du vertige

Les conseils d'IllicoPharma pour faire face aux vertigesLe vertige se traduit par une perte d'équilibre, puis par une sensation d'étourdissement. Il peut être causé par plusieurs facteurs, notamment la discordance des informations transmises au cerveau. Pour maintenir le corps en équilibre, celui-ci échange en effet avec divers systèmes répartis à travers le corps. La position dans l'espace est connue grâce aux capteurs de pression situés au niveau des muscles et des articulations. La position de la tête se fait suivant les informations transmises par les yeux. Les mouvements du corps se basent essentiellement sur les organes de l'équilibre situés dans l'oreille interne. Enfin, la répartition de toutes ces données est effectuée par le cervelet qui se charge de la réception/transmission d'informations.
Il arrive que ces organes rencontrent des difficultés dans leur fonctionnement, d'où la perte de l'équilibre. Les troubles de l'oreille interne apparaissent comme la principale cause de ces sensations de vertige : il peut s'agir d'infections (névrite vestibulaire), de la maladie de Ménière ou d'un VPPB (Vertige de position paroxystique bénin). Viennent ensuite les troubles visuels qui dédoublent les informations perçues par l'œil. La prise de certains médicaments peut également être responsable de vertige, tout comme le mal des transports.

Les traitements

Les gestes à adopter en cas de vertige dépendent des facteurs responsables. Ceux-ci sont déterminés par l'intermédiaire de différents tests : marche en ligne droite avec les bras pendants le long du corps ou tendus vers l'extérieur, rotations de la tête ou manœuvre de Dix et Hallpike. Un examen approfondi est requis dans certains cas.

  • La maladie de Ménière nécessite la prise de médicaments diurétiques, la diminution de la consommation de sel et la suppression de la caféine dans l'alimentation quotidienne.
  • Le VPPB est traité à l'aide d'une thérapie physique consistant à faire régulièrement tourner la tête du malade. Il lui est ensuite recommandé de garder une position assise durant 24 heures, même durant le sommeil. De manière générale, ce traitement est répété aussi souvent que nécessaire.
  • La névrite vestibulaire, qui contribue également à l'apparition de vertiges, guérit de manière spontanée. Une rééducation vestibulaire peut toutefois être nécessaire.

Vogalib contre les nausées et vomissementsLors des crises, les symptômes de vertige seront traités par des médicaments antivertigineux comme le Tanganil ou son générique l'acétylleucine. Si le mal des transports est responsable des vertiges, on recommandera alors la prise de Nautamine, de Vogalib ou de Cocculine pour en soulager les symptômes.