Les façons efficaces de traiter un rhume naturellement

D'un point de vue médical, il serait difficile de classer le rhume dans une catégorie précise. En effet, il est à la fois banal et particulièrement gênant. S'il est plus souvent contracté en période hivernale, il arrive également de l'avoir à n'importe quelle période de l'année. Voici un dossier qui vous dévoilera tout ce que vous souhaitez savoir sur le rhume.

Le rhume : les différentes causes et les modes de transmission

Le rhume, également appelé rhinite est une maladie infectieuse qui s'attaque aux voies respiratoires supérieures et plus particulièrement le nez à travers les muqueuses nasales. De manière continue, les fosses nasales et les sinus sécrètent un liquide qui permet de maintenir la muqueuse humide. Ce liquide joue un rôle important dans la mesure où il empêche l'accès d'agents infectieux en humidifiant et en réchauffant l'air inspiré. Dans le cycle respiratoire, le liquide sera par la suite transporté par des cils qui ramèneront le mucus vers l'intérieur. Ainsi, en présence de virus, la muqueuse sera irritée et se gonflera. Ceci aura pour effet d'augmenter la sécrétion de liquide dont le but sera de chasser les virus. L'espace libre destiné à l'écoulement du mucus sera alors rétréci, ce qui provoquera le rhume. C'est ce qui explique la sensation désagréable d'obstruction dans toute la région nasale.

 

Le rhume de l'adulteLe rhume ne constitue aucun danger médical particulier. En réalité, les impacts sont surtout d'ordre social et économique. Statistiquement, 40 % de l'absentéisme au travail, ainsi que 30 % de l'absentéisme scolaire sont dus au rhume. Les symptômes d'un rhume mettent parfois entre 1 et 2 semaines à s'estomper. À l'heure actuelle, on dénombre pas moins de 200 virus différents qui sont responsables du rhume dont 40 % d'entre eux sont les rhinovirus.

 

Quelle que soit sa forme, le rhume est d'origine infectieuse, ce qui de fait le rend transmissible entre les individus. Au cours d'une année, un adulte peut contracter entre 2 et 4 rhumes. Chez le nourrisson, pour lequel les défenses immunitaires ne sont pas encore bien formées, un rhume peut être contracté jusqu'à 10 fois dans l'année.

 

Bien que le froid et la saison hivernale soient dans la plupart des cas responsables du rhume, d'autres facteurs peuvent également être incriminés. D'ailleurs, ce n'est pas la baisse de température elle-même qui est à l'origine du rhume, mais plutôt l'affaiblissement du système immunitaire par le froid. En 2012, une étude a réussi à démontrer que le stress ou encore l'humidité sont favorables à l'infection, cause d'un rhume ou à son développement. Un autre facteur également révélé comme étant à l'origine du rhume est le manque de sommeil. Une étude réalisée en 2015 en a fait le constat. Ainsi, les personnes dont le sommeil dure moins de 6 heures ont 4,2 fois plus de chance d'attraper un rhume par rapport à celles qui dorment 7 heures d'affilée.

 

La propagation du virus du rhume est très rapide, car elle se fait par de fines gouttelettes émises lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue. Le rhume peut également se transmettre par le contact des mains, que ce soit de manière directe ou indirecte. En effet, dans la mesure où les virus responsables du rhume peuvent survivre plusieurs heures sur des surfaces dures, ils sont capables d'atteindre votre organisme si vous portez la main à vos yeux, à votre nez ou à votre bouche. Cette transmission est surtout possible si vos mains ont été en contact direct avec des objets récemment utilisés par une personne atteinte d'un rhume.

Le rhume : les symptômes et les complications

Le virus du rhume envahit les muqueuses qui recouvrent l'intérieur de la bouche, du nez et de la gorge. Les symptômes du rhume font leur apparition lorsque les muqueuses infectées enflent ou s'enflamment. Lorsque les signes suivants se manifestent, cela signifie que vous avez contracté un rhume :

 

  • Écoulement nasal liquide et limpide en début de rhume.
  • Quelques jours après, le liquide s'épaissit et devient purulent. C'est à ce stade que le nez commence à se boucher.
  • Éternuements répétés souvent accompagnés d'autres symptômes du refroidissement comme la douleur, la fièvre, une sensation de brûlure dans le nez et des maux de gorge.

 

Dans le cas d'un rhume, les symptômes et les effets disparaissent au bout de 7 voire parfois 10 jours.

 

Si les symptômes précédemment décrits sont propres au rhume, d'autres symptômes sont également révélateurs de la présence d'un rhume. Il s'agit notamment :

 

  • D'un mal de gorge, et parfois d'une gorge sèche et irritée.
  • De l'écoulement ou de la congestion du nez, causant à la fois des éternuements, mais aussi des maux de tête.
  • D'une douleur à l'oreille, également liée à la congestion nasale. Ce symptôme se manifeste surtout chez les enfants.
  • D'une toux, sèche en début de rhume, mais qui évolue par des expectorations et des flegmes.
  • D'une sensation de fatigue.

 

Le rhume de l'enfantSi le rhume est une maladie infectieuse plus gênante que grave, il peut parfois aggraver les symptômes d'autres affections telles que l'asthme et les maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC). Il a également été démontré que le rhume peut également être à l'origine d'une bronchite bactérienne, d'une pharyngite, d'une pneumonie ou encore d'une otite. Les risques sont particulièrement élevés lorsque la personne concernée est déjà atteinte par une affection pulmonaire.

 

Le virus responsable du rhume peut également affecter des parties de l'organisme qui ne font pas partie du système respiratoire. Ainsi, l’œil peut être affecté par le rhume notamment à travers « l’œil rose » qui est une forme de conjonctivite légère. Cette infection touche principalement les enfants qui ont pour réflexe de s'essuyer le nez avec leurs mains, et à se frotter les yeux par la suite.

Les moyens de lutter contre le rhume

Pour l'heure, aucun moyen ne s'est révélé efficace pour mettre fin de manière définitive au virus responsable du rhume banal. Dans la mesure où les rhumes sont à l'origine des affections virales, les antibiotiques ne seront efficaces qu'en cas d'infections bactériennes ou de complication du rhume.

 

Certaines méthodes simples contribuent à atténuer les effets indésirables d'un rhume. Il s'agit notamment de :

  • Garder le lit pendant 1 jour ou 2, après quoi, vous vous sentirez mieux. Il va sans dire que cette astuce ne fera pas disparaître le rhume plus rapidement, mais elle contribuera à ne pas propager le virus dans la maison.
  • Rester au chaud et boire beaucoup. Dans ce cas, il est préférable de privilégier les boissons chaudes de façon à soulager légèrement la congestion.
  • Faire du gargarisme avec de l'eau salée, surtout si le rhume s'accompagne de maux de gorge. Vous pouvez également opter pour l'utilisation d'un humidificateur, car l'air humide a une action favorable à l'apaisement de la toux.

 

Diffuseur d'huiles essentielles EasyPlug de Phytosun

En plus de ces méthodes naturelles, vous pouvez également recourir à l'usage de médicaments. Or, dans la mesure où un médicament précis n'est adapté que pour un cas bien précis, il est préférable de consulter votre médecin avant d'envisager tout traitement. En revanche, pour lutter efficacement contre le rhume, vous pouvez également profiter des bienfaits des huiles essentielles.

 

D'ailleurs, sur ce point, les marques Arkopharma, Phytosun et Puressentiel disposent d'une large gamme de produits à base d'huiles essentielles qui permettent de lutter efficacement contre le rhume.

 

Pour la marque Phytosun, il s'agit du diffuseur d'huiles essentielles EasyPlug, à brancher sur une prise murale et qui vous donne la possibilité de diffuser le parfum d'huiles essentielles selon le débit de votre choix à sélectionner parmi trois modes de diffusion. De la même marque, vous trouvez également sur le site Illicopharma le baume respiration Esculape. Grâce aux composants actifs de ce produit, votre organisme sera purifié et votre respiration protégée, surtout pendant les périodes hivernales. Phytosun présente se produit en pot de 60 g.

 

LPuressentiel Spray nasala marque Puressentiel propose le spray nasal hypertonique, Puressentiel respiratoire Spray nasal. Grâce à ses principes actifs et son action hypertonique, ce produit permet de mettre fin aux congestions nasales. Son action se traduit par l'humidification des fosses encombrées et l'apaisement des irritations.

 

Le choix d'une huile essentielle se base en grande partie sur les vertus de la plante utilisée. Ainsi, dans le cas d'un rhume, c'est l'eucalyptus radié (radiata) qui le plus recommandé. Certains spécialistes diront même que c'est l'huile essentielle destinée aux voies respiratoires, et adaptée pour guérir un rhume. En effet, sa capacité fluidifiante et expectorante permet de renforcer le système immunitaire. Cette huile essentielle peut s'utiliser en l'ingurgitant ou en l'inhalant.

 

À elle seule, l'huile essentielle d'eucalyptus peut atténuer les effets désagréables liés à un rhume. Cela dit, il existe également des mélanges d'huiles essentielles efficaces en cas de rhume. Ainsi, si vous avez contracté un rhume, aérez constamment les pièces. Vous pouvez ensuite pulvérisez ou vaporiser les huiles essentielles antimicrobiennes telles que le citron, la citronnelle pendant la présence d'un rhume dans la maison.

 

Si vous disposez d'un diffuseur d'huiles essentielles, vous pouvez créer votre propre mélange, qui se composera de 5 gouttes de citron, 5 gouttes de ravintsara et 5 gouttes de radiata. Nous vous recommandons de diffuser ce mélange 10 à 15 minutes plusieurs fois dans la journée. Ceci permettra également d'assainir l'ambiance dans votre maison. Si vous êtes plutôt adepte de l'inhalation, tournez-vous vers le mélange suivant : 3 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée, 3 gouttes d'eucalyptus radié et 3 gouttes de niaouli.

 

Dans la mesure où le rhume ne fait pas de distinction d'âge, vous avez la possibilité de préserver vos enfants contre le rhume, ou de les traiter directement dès l'apparition des premiers symptômes. Ici encore, il sera question de faire un mélange d'huiles essentielles. Cette préparation sera composée de :

  • 3 ml d'huile essentielle de ravintsara.
  • 2 ml d'eucalyptus radiés.
  • 1 ml de bois de rose.
  • 18 ml d'huile végétale de noisette.

 

La quantité à appliquer sur l'enfant dépendra surtout de son âge. Ainsi, pour les bébés et les enfants de bas âge, 5 gouttes suffiront. Pour les enfants ayant un âge plus élevé vous pouvez utiliser jusqu'à 8 gouttes de ce mélange. Répandez ces gouttes sur le thorax et le haut du dos, matin et soir, pendant une durée de 5 jours.

À quel moment consulter ?

Certes, le rhume n'est pas alarmant en soi. Cela dit, un médecin devra être consulté s'il s'accompagne de fièvre élevée et durable. Dans le cas d'une sensation de sinusite, en d'autres termes, lorsque le nez et bouché jusqu'au haut du front, ou encore lorsque le rhume s'étale sur plus de 10 jours, ou même en cas de problèmes respiratoires, il est vivement recommandé de consulter son médecin traitant. Outre, les cas précédemment soulevés, une consultation médicale est également souhaitable en présence de l'un des symptômes suivants :

  • Une fièvre de 39,5 ou plus qui s'accompagne de frissons, de sueur et de maux de tête.
  • La persistance de sécrétions nasales au-delà de 10 jours et tendant à devenir jaunâtres et plus épaisses.
  • Des douleurs persistantes à une oreille, l'apparition d'une conjonctivite ou des douleurs insoutenables au visage et au front.
  • Une respiration sifflante.

 

Chez les bébés et les enfants, d'autres symptômes peuvent également se manifester. Dans ce cas, il est également impératif de consulter votre médecin traitant. Il s'agit notamment :

  • De pleurs persistants, d'une respiration rapide ou encore des lèvres bleues.
  • D'une toux de forte intensité qui amènerait l'enfant à s'étouffer ou vomir.
  • La présence d'un rhume chez un bébé de moins de 4 mois, qui pourrait causer un risque d'insuffisance respiratoire.