Les traitements contre la gingivite

La gingivite est une maladie parodontale très répandue, touchant plus de 80 % des Français. La gingivite, due à une accumulation de la plaque dentaire, évolue progressivement et peut s’aggraver. Zoom sur la gingivite, les signes, les facteurs et les traitements préconisés pour y remédier.

Quelques généralités sur la gingivite

La gingivite est une maladie touchant les gencives. A l’origine d’une inflammation des gencives, celle-ci est déclenchée par une accumulation de tartre et de bactéries autour des dents. Ces bactéries buccales forment la plaque dentaire, à éliminer à chaque brossage quotidien des dents et à chaque détartrage chez le dentiste.

 

D’après une étude récente réalisée par l’OMS, la gingivite touche plus de 3/4 des individus âgés entre 35 et 45 ans, mais également plus de la moitié des adolescents âgés de plus de 15 ans.

 

Brossage des dentsLorsque les gencives sont enflammées, celles-ci deviennent irritées, rouges et enflées, alors qu’en temps normal, elles sont fermes et de couleur rose pâle. Elles peuvent également saigner facilement, en particulier au cours du brossage des dents. Une gingivite provient de la présence de la plaque dentaire. Cette dernière est une pellicule collante constituée essentiellement de bactéries, protéines salivaires, sucres et acides s’étant accumulés sur les dents.

 

Plus concrètement, la gingivite se forme à partir des débris alimentaires, servant de nourriture aux bactéries buccales. Sur le long terme, le tartre, une sorte d'enduit, va recouvrir la surface des dents. Lorsque celui-ci se solidifie et que la plaque dentaire empiète sur les gencives, cela entraîne des gencives qui saignent et sont irritées.

 

En général, la gingivite n’est pas douloureuse, mais peut provoquer un déchaussement des dents si elle n’est pas détectée à temps. Dans les cas les plus graves ou avancés, cette maladie entraîne la parodontite. Celle-ci conduit à la perte des dents, ainsi qu’à la destruction de l’os sur lequel celles-ci sont posées.

 

La gingivite est la première phase d’une éventuelle affection parodontale. Si l'infection évolue, elle peut toucher l'os et se transformer ainsi en maladie plus grave, engendrant par exemple la chute des dents. Une mauvaise hygiène dentaire peut aussi avoir des effets néfastes sur la santé de manière générale.

 

La gingivite peut aussi être associée à des troubles respiratoires. Les bactéries renfermées dans la plaque dentaire peuvent migrer jusqu’aux poumons et aggraver une affection pulmonaire déjà constatée. Chez la femme enceinte, la gingivite serait assimilée à un haut risque d'accouchement prématuré, ainsi qu’à un faible poids du nourrisson à la naissance.

 

Par ailleurs, les maladies parodontales regroupent la gingivite et la parodontite. Celles-ci peuvent être à l’origine de la chute des dents chez l'adulte, à long terme, et s’avèrent problématiques pour la mastication.

 

En pratique, en matière de traitement de la gingivite, il est primordial de consulter, de manière régulière, son dentiste et d'effectuer un détartrage chaque année. Au quotidien, une bonne hygiène buccodentaire est efficace pour éviter la formation de la plaque dentaire. Il faut pour cela se brosser les dents deux fois par jour, durant 2 minutes au minimum et faire usage autant que possible du fil dentaire.

 

Pour pouvoir diagnostiquer une gingivite, le dentiste se base sur les symptômes décrits par le patient. Ensuite, le spécialiste examine les dents, ainsi que les gencives. Il peut opter pour une radiographie afin de voir si les os sont touchés.

Les divers types de gingivite et leur degré d’évolution

La gingivite évolue en 3 étapes, dont la gingivite en elle-même, la forme de parodontite la plus courante et la plus légère. Celle-ci se manifeste par un léger saignement lors du brossage des dents ou pendant le passage du fil dentaire entre les dents.

 

A ce stade, les gencives sont régulièrement enflées et rouges. De plus, le tissu conjonctif et l’os, permettant de maintenir les dents à leur place, ne sont pas encore touchés. Les personnes à risque sont les femmes enceintes, celles prenant la pilule contraceptive, les personnes souffrant de diabète non contrôlé ou les utilisateurs de stéroïdes.

 

Fil dentaire pour une hygiène bucco-dentaire irréprochableLe deuxième degré d’évolution de la gingivite est appelé la parodontite. A ce stade d’évolution, les tissus et l’os, soutenant les dents, sont abîmés de manière irréversible. Afin de soigner cette maladie, la chirurgie parodontale est le traitement adapté. Il faudra par la suite améliorer son hygiène buccale de manière durable.

 

En s’aggravant encore plus, la gingivite se trouve à la phase 3. Le patient souffre alors de parodontite avancée. A ce stade de la gingivite, les tissus, les fibres et les os, supportant les dents, sont totalement détruits. Par conséquent, les dents se mettent à bouger, voire tomber. Dans ce cas précis, l’occlusion de la dent peut être modifiée et sans un traitement adéquat et efficace, les dents peuvent être définitivement perdues.

 

Selon les cas, la gingivite peut apparaître sous d'autres formes, notamment la gingivite hypertrophique. Celle-ci est due, en général, à la prise de certains médicaments, dits antiépileptiques. Elle se manifeste par une gencive augmentant de volume. Ce type de gingivite peut mener jusqu'à la formation de protubérances.

La gingivite hypertrophique localisée, également appelée la gingivite gravidique, est une autre forme de gingivite, touchant particulièrement la femme enceinte. Elle est souvent causée par les variations hormonales de la femme enceinte. Elle se concrétise par une pseudotumeur bénigne de couleur rouge vif, localisée à la base d'une ou plusieurs dents. Cette forme de gingivite peut saigner de manière abondante.

 

Concernant la gingivite ulcéro-nécrotique, elle fait suite à une autre maladie grave ou un niveau de stress élevé. Elle se manifeste par un saignement abondant de la gencive, mais aussi par des douleurs vives. En général, elle survient souvent subitement, suite à un moment de stress important ou un événement traumatisant.

 

De plus, il a été prouvé que l’infiltration de nombreuses bactéries par le biais des gencives est une source de dissémination de ces bactéries dans l’organisme. Cela peut engendrer d’autres affections graves, comme du diabète, des maladies digestives ou certaines formes de cancer. Ces conséquences mettent ainsi en évidence la nécessité d’effectuer un suivi régulier chez son dentiste. Le but est d’avoir une excellente hygiène bucco-dentaire, mais également de rester en forme et en bonne santé.

 

Peu douloureuse et sans danger réel, la gingivite doit cependant être prise rapidement en considération pour éviter les éventuelles complications. Ainsi, la première étape consiste à instaurer, dans son quotidien, une hygiène bucco-dentaire irréprochable. L’utilisation de lotions et de bains de bouche antibactériens est également préconisée pour lutter contre une gingivite.

Les symptômes et les diverses causes liés à la gingivite

Lorsqu’une personne est atteinte d’une gingivite, sa gencive devient rouge et enflée. Des saignements fréquents sont également constatés au niveau de la gencive, surtout lors du brossage de dents. La mauvaise haleine ou halitose est aussi l’un des signes d’une gingivite.

 

De plus, lorsque la gingivite atteint un stade plus avancé, la gencive arbore des tons violacés. Dans le cas où des dents se mettent à bouger sur la gencive enflammée, la maladie est en train de se transformer en parodontite. Il est ainsi devenu urgent de consulter un spécialiste.

 

La gingivite se manifeste de diverses manières. Tout d’abord, des saignements apparaissent au cours du brossage dentaire. La gencive arbore une coloration rouge foncée, ainsi qu’un aspect lisse et gonflé. Une personne souffrant de gingivite s’attend également à ressentir une éventuelle douleur sur la gencive ou souffrir d’une éventuelle mauvaise haleine.

 

Des dents sainesMalheureusement, certaines personnes sont plus exposées que d’autres aux affections chroniques liées à la gencive. Les causes pouvant être associées à une probabilité élevée de gingivite sont la puberté, la grossesse, la ménopause, une carence en vitamine C, le tabagisme ou des couronnes dentaires mal placées. A cela s’ajoutent certains facteurs héréditaires, des allergies à certains aliments, la prise de certains médicaments, comme la pilule contraceptive ou un alignement défaillant des dents.

 

Par ailleurs, la cause principale de la gingivite est l’accumulation de la plaque dentaire au niveau du rebord de la gencive. En effet, la plaque dentaire renferme des bactéries qui vont se mettre à attaquer la gencive et provoquer une inflammation. Il existe 3 formes de gingivites présentant des signes différents.

 

Pour le stade 1, il s’agit de la lésion initiale. A ce stade, la personne souffre d’une légère gingivite. Au cours du brossage des dents, les saignements sont légers et les rougeurs au niveau des gencives, à peine visibles. La phase 2 est relative à une lésion débutante. Il s’agit ici d’une gingivite modérée. Les saignements dus au brossage dentaire sont plus conséquents. De plus, les gencives deviennent rouges et des gonflements font leur apparition.

 

Concernant le stade 3, la lésion est établie. La gingivite est devenue sévère. A ce stade, les saignements ont lieu de manière spontanée. L’épithélium reliant la gencive avec la dent est touché. La gencive n’adhérant plus à la surface dentaire, l’espace entre la gencive et la dent est de plus en plus important.

 

La gingivite est par ailleurs une maladie réversible. La première cause de la gingivite étant la plaque dentaire, une visite chez le dentiste, ainsi qu’une bonne hygiène bucco-dentaire sont les solutions préconisées pour y faire face.

 

Une des grandes spécificités de la gingivite est qu’elle est habituellement indolore. Cela peut compliquer le diagnostic. Une surveillance des gencives est donc conseillée. Et dans les cas de gingivo-stomatite herpétique, les gencives arborent une couleur rouge très vif, tout en étant particulièrement douloureuses. De plus, des dizaines de petits ulcères jaunes et blancs apparaissent à l’intérieur des joues et au niveau des gencives.

Les traitements efficaces et les moyens de prévention à adopter

Au quotidien, il faut adopter une bonne hygiène bucco-dentaire pour une protection optimale de sa santé dentaire. Par principe, il faut effectuer un contrôle régulier chez le dentiste, sans oublier de détartrer ses dents une à deux fois par an.

 

Outre le brossage quotidien des dents, au minimum deux fois par jour, l’usage journalier d’un jet dentaire ou hydropulseur est également préconisé. L’usage de cet appareil permet d’éviter la formation du tartre.

 

Par ailleurs, pour soulager une gencive douloureuse, brossez-vous les dents avec l’aide d’une brosse souple, puis rincez-vous la bouche par le biais d’un bain de bouche antiseptique, à raison de deux à trois fois quotidiennement.

 

Dentifrice ArthrodontSur Illicopharma, vous trouverez les soins bucco-dentaires adaptés à vos besoins, notamment ceux de la marque Parogencyl. Celle-ci développe notamment des bains de bouche et dentifrices qui vous aideront à maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire.

 

Grâce à l’action de la provitamine B5 et de l’allantoïne contenues dans le dentifrice parogencyl, ce soin aide à réduire les saignements et la sensibilité gingivale. Renfermant un anti-inflammatoire, à effet décongestionnant et antalgique local, le dentifrice Arthrodont est particulièrement préconisé contre une inflammation des gencives. Pour votre hygiène bucco-dentaire quotidienne, utilisez également le bain de bouche arthrodont, une solution gingivale à l’arôme mentholé, spécialement formulée pour protéger et apaiser les gencives sensibles.

 

Illicopharma vous propose également le dentifrice Parodontax. Le dentifrice parodontax.est une pâte gingivale à base de sels minéraux et de plantes, permettant de combattre et prévenir l'irritation des gencives.

 

Le laboratoire Méridol, l’un des leaders sur le marché européen des produits de santé et d’hygiène bucco-dentaire, vous présente aussi sa gamme complète pour lutter contre la mauvaise haleine et les problèmes liés à la bouche sèche. La brosse à dents souple Méridol est l’un des produits phares de la marque. Équipée de 1700 brins coniques et souples, elle supprime en douceur les plaques dentaires se trouvant sur la gencive marginale, et cela sans l’agresser.

 

Quant au laboratoire Inava, il propose une gamme de produits de qualité et de technicité optimum, vous garantissant ainsi une excellente hygiène bucco-dentaire au quotidien comme par exemple avec la brosse à dents parodontie Inava. Munie de brins en Tynex à bouts arrondis, celle-ci respecte les dents et les gencives fragiles.

 

Bain de bouche HextrilSur Illicopharma, vous trouverez aussi d’autres soins efficaces pour assurer de meilleurs soins dentaires au quotidien, à l’instar du bain de bouche Paroex, renfermant un antiseptique. Il est formulé comme traitement d'appoint contre les infections de la bouche. Le bain de bouche Eludril Pro est un autre soin antiseptique. Formulé à base de chlorhexidine, il est conseillé en cas d’affections au niveau de la bouche. Utilisez également le bain de bouche Hextril, contenant un antiseptique, pour soigner des affections se trouvant au niveau de la bouche.

 

Et enfin, la brosse à dents électrique sensitive, du laboratoire Oral-B, est préconisée pour éliminer la plaque dentaire et obtenir au final des dents saines et propres. La vitesse de rotation de cette brosse produit 2000 pulsations, ainsi que 8000 oscillations par minute pour un brossage précis et efficace. Elle propose également un mode doux pour un brossage non agressif pour les gencives.