Le mal de ventre chez l'adulte

Tout le monde ou presque a déjà eu mal au ventre au cours de sa vie et a ressenti ce symptôme qui se manifeste par une douleur intense au niveau de l'abdomen. Très fréquent, le mal de ventre peut survenir à tout âge, et ses caractéristiques comme ses origines sont assez variables.

Mal au ventre : qu'est-ce que c'est ?

Le mal de ventre est un symptôme caractérisé par une forte et importante douleur dans le ventre au niveau de l'abdomen. Plus fréquent chez la femme, ce symptôme peut révéler un certain nombre d'affections, souvent bénignes, mais parfois assez graves. Selon les cas, les douleurs ressenties dans le ventre peuvent être aigües, sur de courtes durées ou chroniques, très répétitives, évoluant ainsi sur une longue période. Dans le cas de douleur du bas ventre persistante notamment chez la femme, l'idéal sera de consulter immédiatement un professionnel de santé. Le mal au ventre peut se manifester de différentes façons : sensation de lourdeur, ballonnement, gargouillement, tiraillement, crampes, ventre gonflé, diarrhée accompagnée ou non de vomissements, de fièvre et de constipation.

 

Il est par ailleurs bon de savoir que les maux de ventre peuvent résulter de problèmes au niveau de l'appareil génital, de l'appareil digestif, mais également de certains organes comme les reins notamment ou le cœur. La douleur abdominale pouvant revêtir de nombreuses formes, le seul moyen d'en connaitre la véritable origine sera de consulter, et de se faire palper l'abdomen, la cavité située entre le thorax, le bassin et le rachis lombaire. Notez par exemple que les crampes dans le bas-ventre peuvent laisser penser à une infection intestinale ou un problème gynécologique, tandis qu'une sensation de brulure au niveau du sternum apparaît plutôt comme le signe d'un reflux gastro-œsophagien entre autres.

quelles en sont les causes possibles ?

Mal de ventreLe mal au ventre est, dans la plupart des cas, dû à des spasmes intestinaux, qui se caractérisent par des contractions involontaires au niveau de l'intestin. Soudaines, passagères et parfois très intenses, ces contractions involontaires peuvent se faire sentir à différents moments. Ces spasmes peuvent être liés à une mauvaise digestion de certains aliments ou à un « syndrome de l'intestin irritable », également appelé « colopathie fonctionnelle ». Concrètement, le « syndrome de l'intestin irritable » est un trouble bénin relatif au mode de fonctionnement de l'intestin et dont l'origine exacte n'est jusqu'à ce jour pas parfaitement déterminée (anxiété, fatigue, alimentation entre autres).

 

Hormis les troubles de la digestion, le mal de ventre peut également être causé par une infection de type gastro-entérite, une appendicite, une inflammation du foie et du pancréas, une occlusion intestinale ou tout simplement par un reflux gastro-œsophagien. Les cas d'étranglement localisé de l'intestin comme la présence de concrétions pierreuses dans le système rénal ou biliaire peuvent aussi être à l'origine d'importantes douleurs au niveau du bas-ventre. Rare et touchant surtout les personnes âgées, l'infarctus du myocarde peut provoquer d'importantes douleurs abdominales chez les personnes concernées. Les sensations de douleurs dans le bas du ventre peuvent par ailleurs être reliées soit à des règles douloureuses, soit à une inflammation des organes génitaux chez la femme, soit au développement d'une grossesse extra-utérine.

 

Dans le cas d'un mal au ventre avec suspicion d'appendicite (inflammation de l'appendice iléo-caecal), la consultation chez un professionnel relève d'une urgence. D'autres signes comme l'évacuation de selles malodorantes ou noires, ou de vomissements de sang peuvent également être considérés comme des signes d'urgence. Entrent aussi dans cette catégorie des « signes d'urgence » : les douleurs dites « en coup de poignard », la douleur intense dans le ventre mariée à une impossibilité d'aller à la selle, d'uriner ou d'expulser des gaz, le mal au ventre avec un retard important des règles, des sensations de brulure au moment d'uriner accompagnées d'une forte fièvre.

qu'en est-il des femmes enceintes ?

Le mal de ventre chez les femmes enceintes relève d'un cas particulier. En effet, pendant la grossesse, les sensations de douleurs dans le bas ventre se font très fréquentes. Elles se ressentent même, chez certaines personnes, dès les premières semaines. Ces maux de ventre, même s'ils sont généralement sans gravité, peuvent cependant inquiéter beaucoup de futures mamans. Dans le cas d'un mal au ventre pendant la grossesse, la douleur peut être due à une infection urinaire de type cystite (courante chez les femmes enceintes) ou à une simple contraction de l'utérus, qui peut provoquer des spasmes douloureux en se distendant. Il est en outre bon de savoir que pendant cette période, la digestion peut être particulièrement lente, causant de ce fait des sensations de ballonnements ou des envies de vomissement.

 

Lors de la grossesse, les femmes peuvent par ailleurs ressentir également des douleurs au bas du ventre dues, dans ce cas à une augmentation non négligeable de l'utérus. Lorsque le phénomène se produit, et c'est normal, les ligaments du bassin sur la partie de l'aine s'étirent tout simplement et provoquent des inconforts. Généralement, le mal de ventre chez la femme enceinte se soulage facilement avec un simple bain chaud. Si les sensations de douleurs persistent néanmoins, la consultation d'un professionnel de santé devient nécessaire.

Médicament Spasfon contre le mal de ventre

quels traitements sont à préconiser contre le mal de ventre ?

Le mal au ventre est un symptôme qu'il est parfaitement possible de soulager, via la prise de médicaments vendus en ligne sans ordonnance. Parmi ces médicaments dont la vente est autorisée sans prescription médicale, retrouvez par exemple les comprimés de Spasfon. Formulés à partir de principes actifs aux propriétés antispasmodiques efficaces, ces comprimés favorisent le confort du ventre en soulageant les contractions douloureuses et anormales de l'intestin, de l'utérus, des voies urinaires ainsi que des voies biliaires. Les comprimés Spasfon, fabriqués par les laboratoires Téva Santé sont disponibles sur notre site en ligne en boite de 30 comprimés. Ils sont à prendre au quotidien, avec un verre d'eau.

 

Spasfon Lyoc, à prendre sans eauLe Spasfon existe aussi sous forme Lyoc. Il peut ainsi être pris sans eau et être facilement emporter partout avec soi. Tout comme la forme comprimé, le Spasfon Lyoc est efficace contre les douleurs abdominales. Formulés à base de Phloroglucinol hydraté, ces comprimés luttent contre les spasmes douloureux aussi bien d'origine biliaire et digestive que d'origine gynécologique et urologique. Très faciles à avaler grâce à leur forme Lyoc, ces comprimés doivent être pris, dès les premières sensations douloureuses.

 

Recommandées dans le traitement des symptômes d'un dérèglement chronique de l'intestin, le Meteospasmyl est disponible sur Illicopharma en boite de 30 capsules molles. Formulées à partir d'une association d'actifs antispasmodiques et d'un pansement au silicone, ces capsules aident non seulement à relâcher les muscles contractés des voies biliaires et digestives, mais à protéger également le tube digestif des agressions en l'isolant dans un film protecteur. Comme tous les autres médicaments antispasmodiques cités, le Meteospasmyl est accessible sur notre site, et ce, sans ordonnance. Un adulte pris de maux de ventre doit avaler 1 capsule avec un verre d'eau, 2 à 3 fois au quotidien, ceci, avant chaque repas.


En terme de médicaments antispasmodiques, notez également que le charbon végétal Arkogélules peut se révéler être d'une aide précieuse dans le soulagement des douleurs abdominales. Indiqué surtout dans le soin des troubles du transit intestinal, ce médicament puise dans les bienfaits de son principe actif principal, le charbon végétal, pour absorber efficacement les gaz présents dans le tube digestif. Le charbon végétal Arkogélules est disponible sur notre site en boite de 150 gélules. 4 gélules doivent être prises au quotidien, avec un verre d'eau, pour favoriser le confort intestinal.

 

Distribuée sur Illicopharma en boite de 60 sachets, la poudre en sachet Smecta a la particularité de convenir aussi bien au traitement de la diarrhée aigüe, que chronique. Pansement digestif par excellence, ce médicament autorisé à la vente même sans ordonnance agit dans l'organisme comme un pansement digestif. La poudre en sachet Smecta du laboratoire Ipsen pharma contient par ailleurs des actifs qui ont des actions calmantes efficaces sur les douleurs du côlon, du duodénum, de l'estomac et de l'œsophage.

quels soins naturels peuvent être utilisés ?

Les maux de ventre, à condition d'en connaître les causes, peuvent parfaitement être soulagés par des soins naturels adaptés. Bénéficiant par exemple d'une formule naturelle riche en actifs antispasmodiques, la passiflore, le desmodium, la mélisse comme le serpolet se consomment tous les jours en infusion, pour soulager les inconforts du ventre. Certaines huiles essentielles comme celles d'estragon, d'Ylang Ylang, de citronnelle, de basilic ou de Lavande peuvent aussi être utiles au soin des maux de ventre. Utilisées souvent simultanément, ces huiles essentielles luttent contre les ballonnements, les coliques et les douleurs menstruelles en facilitant tout simplement la régulation du transit intestinal.

 

Selon les envies, ces huiles essentielles peuvent s'utiliser en massage. Pour stimuler le processus de digestion par exemple, les huiles essentielles de Cannelle de Ceylan et de Gingembre sont chaudement recommandées. Pour stimuler l'activité du foie, du pancréas, de la vésicule biliaire ou de l'estomac, la plus appropriée est l'huile essentielle de Menthe poivrée. Il est toutefois bon de noter que les huiles essentielles sont strictement contre-indiquées aux femmes enceintes.

Mal au ventre : comment le prévenir ?

 

Douleurs au ventre

Prévenir le mal de ventre, oui c'est possible. Mais dans tous les cas, la prévention doit passer par l'adoption de règles d'hygiène et de diététique simples, notamment dans les cas de ballonnement et de coliques. En terme d'alimentation, il est par exemple recommandé d'éviter aussi souvent que possible de boire des boissons gazeuses. Ces boissons, riches en conservateurs, en tanins, et en sucres raffinés inhibent la digestion. Pour éviter les maux de ventre, il est également conseillé d'éviter de consommer des aliments favorisant les sensations de ballonnements comme les carottes, les pains frais et chaud, les choux et les haricots blancs. Il ne s'agit pas de les bannir complètement du menu, mais de les manger moins souvent et avec modération.

 

Très enrichies en additifs, en épices et en graisses, les préparations industrielles doivent également être éliminées de l'alimentation de tous les jours. L'idéal sera de privilégier des aliments sains, avec une forte teneur en protéine animale et végétale. Le riz, les fruits rouges, le poisson, la volaille, les aubergines et les pommes de terre sont les aliments utiles à la bonne digestion. En terme d'assaisonnement, il est bon de noter que l'huile d'olive est infiniment plus digeste que le beurre. Dans les recettes, l'ajout d'herbes digestives comme l'estragon, la sarriette ou le thym est très conseillé.

 

Les repas, qu'il s'agisse du petit déjeuner, du déjeuner ou du diner, doivent par ailleurs être pris à heure régulière, dans le calme, tout en veillant à prendre le temps de bien mastiquer les aliments. S'allonger, immédiatement après le repas, est un réflexe à oublier. De même, le port de vêtements serrés, surtout au niveau de l'abdomen, est à proscrire. Il est en outre important de noter que la consommation de chewing-gum, d'alcool et de tabac en quantité importante peut provoquer des maux de ventre.