Nouvelles mesures sur les produits pharmaceutiques en avion

Face aux nouvelles mesures de précautions prises par les autorités aéroportuaires, il est important de faire le point sur les produits pharmaceutiques autorisés ou non en cabine.

Les produits liquides interdits en cabine

Avec les nouvelles mesures en avion, il faut être vigilant sur les effets personnels en cabine, encore plus avec les médicamentsConformément aux nouvelles mesures de sécurité mises en place par les transporteurs aériens, les liquides sont désormais proscrits en cabine. Les autorités entendent par liquides, les gels, lotions, parfums, substances pâteuses comme les dentifrices, mousse à raser, crèmes et tout autre produit de consistance similaire. Les aérosols sont également interdits en cabine, notamment les déodorants, insectifuges et fixatifs à cheveux. Cependant, les aérosols pour le traitement d’affections respiratoires sont autorisés s’ils sont préalablement déclarés.

 

Toutefois, les passagers peuvent emporter dans leurs bagages à main des tubes et flacons d'une contenance de 100ml maximum. Ces produits doivent être transportés dans un sac plastique transparent refermable d'une capacité maximale d'un litre, type sachet de congélation. Les médicaments liquides comme un sirop pourront donc être transvasés dans une bouteille de 100 ml maximum, sur laquelle une étiquette sera apposée par le pharmacien avec le nom du passager, le nom commercial du produit et le nom de la molécule. Retrouvez nos produits format voyage ainsi que les rangements adéquat ici.

 

A contrario, les produits pharmaceutiques solides, notamment les médicaments se présentant sous forme de comprimés et de gélules ne font l’objet d’aucune restriction.

Exception pour les diabétiques insulinodépendants

Lecteurs de glycémie et accessoire de diagnostic - IllicoPharmaPour les passagers diabétiques requérant des injections d'insuline, les médicaments liquides sont permis en cabine à condition que les contenants n'excédent pas 148ml. Les diabétiques insulinodépendants peuvent ainsi emporter dans leur bagage à main, de l'insuline ainsi que tous les éléments indispensables au traitement à savoir aiguilles et stylo-injecteur. Le nombre de flacons d'insuline autorisé devra correspondre à la durée du voyage, incluant le vol aller, le séjour sur place ainsi que le vol retour.

 

Le passager diabétique devra alors se présenter avec une ordonnance à son nom en cours de validité pour pouvoir bénéficier de cette dérogation. Il est également recommandé aux diabétiques insulinodépendants de prévoir plus de médicaments que nécessaire par prudence. Le surplus prendra place dans la valise enregistrée dans la soute, en veillant à envelopper les flacons d'insuline dans un sac isotherme pour éviter la dénaturation du produit.

 

Pour éviter les problèmes à la frontière, il est important de toujours accompagner les seringues, les aiguilles et autres objets pointus d’un certificat médical traduit au moins en français et en anglais. Et ce, afin de prouver qu’ils ne sont pas prévus pour une injection de drogue.

Les médicaments en cabine

Certaines exceptions s'appliquent également à cette nouvelle mesure, si les médicaments doivent être administrés durant le vol. Bénéficiant de dérogation, les produits pharmaceutiques prescrits sont autorisés en cabines dans les bagages à main. Le passager devra cependant être en mesure de justifier la nécessité de la prise des médicaments par un certificat médical ou une ordonnance à son nom.

 

Chaque médicament devra être conservé dans son contenant d'origine et porter une étiquette de la pharmacie émise au nom du passager, soit le même nom figurant sur la carte d'embarquement ou le billet. Pour voyager en avion plus simplement, sans s’encombrer avec les certificats médicaux et les ordonnances, il est possible de demander une carte de santé européenne auprès de son médecin. Cette carte indique tous les besoins de son titulaire en médicaments dans toutes les langues.

 

Les produits pharmaceutiques en vente libre, comme les produits pour bébé de moins de deux ans par exemple sont autorisés en cabine dans de petits contenants. Les produits pharmaceutiques cosmétiques et médicaux qui ont pour vocation l'amélioration du corps suite à une mastectomie par exemple (gels, solutions salines, prothèses...) sont également autorisés. Par contre, les nébuliseurs et les respirateurs à oxygène peuvent faire l’objet d’une restriction.

 

Bien s’informer sur la réglementation avant de prendre l’avion

 

Certaines compagnies aériennes et des aéroports peuvent imposer leurs propres restrictions en plus de la réglementation. Il convient par conséquent de bien se renseigner auprès de sa compagnie ou auprès de l'aéroport de départ avant de confirmer l'achat de son billet. Ces renseignements sont généralement disponibles sur leur site internet. Si la réglementation européenne autorise par exemple le port de produit antimoustique avec DEET dans les bagages à main, certaines autorités aéroportuaires à l’instar de celles de Zaventem, en Belgique, l’interdisent.

 

Les restrictions peuvent également varier suivant les pays de départ et de destination. Les procédures qui ouvrent droit au port de produits pharmaceutiques, notamment de médicaments, en avion sont beaucoup plus simples au sein de l’espace Schengen. Cependant, même dans ces pays, une autorisation de transport sera nécessaire. Pour pouvoir emporter des médicaments psychotropes ou considérés comme stupéfiants comme la morphine, la ritaline, certains somnifères, certains analgésiques puissants ou certains médicaments contre l’épilepsie par exemple, il faut  obtenir une autorisation auprès de l’agence régionale de santé du médecin prescripteur.

L'auteur de cet article
Patrick Nesme est Docteur en Pharmacie, diplômé de la Faculté de Pharmacie de Lyon et également titulaire d'un Master en Strategy and Management of International Business de l'ESSEC. Après des expériences dans le laboratoire Sanofi aux Etats-Unis et au Cambodge, il fonde la pharmacie en ligne IllicoPharma en 2014. Le site propose plusieurs milliers de médicaments sans ordonnance ainsi que de nombreux produits de parapharmacie. En savoir plus