Le pansement : protection et traitement d’une plaie

C'est en 1870 que le pansement a été créé par un médecin français, Alphonse Guérin. Un pansement aide la plaie à rester propre jusqu'à la cicatrisation, et permet d'éviter les infections diverses.

Conditions préalables à la pose du pansement

Avant d'appliquer un pansement sur une plaie, il faut avant tout nettoyer cette dernière, pour en extraire les germes qui auraient pu s'installer à l'intérieur. Recouvrir une plaie avec un pansement sans l'avoir nettoyée peut en effet créer des infections. Pour nettoyer une plaie, il est conseillé de se servir d'eau et d'un savon liquide doux, qui diminuera la charge bactérienne. Ensuite, il faut rincer avec du sérum physiologique en grande quantité. À défaut, de l'eau sera aussi efficace. La plaie devra être séchée avec soin. Un antiseptique devra être appliqué. Il en existe une multitude. Une fois la plaie nettoyée et désinfectée, la plaie peut être recouverte d’un pansement.

Pansement des plaies exsudatives

Pansement Urgo, hydrocellulaire, IllicoPharmaPar définition, une plaie exsudative est une plaie qui laisse ressortir un liquide organique. C'est dû à l'éjection des cellules mortes lors de la blessure. Parfois, cette exsudation peut s'accompagner de pus, si la plaie est infectée.

 

Le pansement devra alors absorber ce liquide organique qui sort de la plaie pour que la cicatrisation se fasse au plus vite. Généralement, les professionnels de la santé conseillent des pansements hydrofibres, hydrocellulaires ou hydrocolloïdes pour traiter ce type de plaies.

 

 

Que faire en cas de plaies infectées

Si la plaie présente un cas d'infection majeure, le pansement le plus efficace à appliquer est le pansement d'argent. Techniquement, ce pansement d'argent contient des atomes d'argent, qui une fois sur la plaie se dispersent à l'intérieur et se transforment en ions positifs.

 

Ces atomes d'argent transformés vont ensuite attaquer les diverses bactéries dans la plaie, pour arrêter l'évolution de l'infection. Une fois le pus évacué, la plaie pourra continuer son cycle de cicatrisation, pour aboutir à la guérison.

Nécroses que faire et quels pansements choisir

Tulle gras, à utiliser lorsque la plaie est correctement désinfectéeLes nécroses ne sont autres que des cellules de notre corps, qui ont subi une mort prématurée et non programmée. Pour soigner les plaies atteintes de nécroses, il faut ramollir la surface entière de la plaie avec des pansements spécifiques comme ceux dotés de pommade Dalibour, ou encore les pansements Hydrogels. Lorsque les nécroses se ramollissent, elles s'éliminent au fil du changement de pansements. Peu à peu, la cicatrisation évoluera à partir de ce stade.

Pansement des plaies propres et en phase d'épidermisation

Lorsqu'une plaie est nettoyée et protégée avec le pansement adéquat, elle évolue de manière à cicatriser. La dernière phase de cicatrisation d'une plaie est l'épidermisation. À ce stade, la plaie a seulement besoin d'être protégée des germes et des chocs. C’est pourquoi on applique des pansements tulles ou des pansements interfaces. À défaut, des pansements hydrocellulaires ou hydrocolloïdes seront également efficaces.