Conjonctivite : l'inflammation de l'œil

Sensible aux infections, l'œil est un organe fragile. Lorsqu'il est pris d'une inflammation déclenchant une rougeur, accompagnée d'écoulement de larmes ou de pus, on parle de conjonctivite. Zoom sur cette affection.

La conjonctivite et ses symptômes

La conjonctivite est une inflammation au niveau de l'oeilInflammation de l'œil, la conjonctivite se présente par une irritation de l'œil, généralement accompagnée de brûlures ou de démangeaisons. Ce trouble oculaire commun touche la fine membrane qui recouvre la partie antérieure de l'œil appelée conjonctivite, d'où le nom de l'inflammation. Cette dernière est souvent due à une allergie ou un virus, se caractérisant par une rougeur due à la dilatation des vaisseaux sanguins au niveau de la conjonctivite.

 

La conjonctivite peut être associée ou non à des démangeaisons, des picotements, une douleur, un gonflement des paupières, une baisse de la vue, un écoulement de larmes ou de pus jaunâtre. Dans ce dernier cas, le pus va transitoirement souder les paupières au réveil. Toutefois, des yeux rouges peuvent être liés à d'autres types d'inflammation qui toucheront la cornée ou la sclère. Dans tous les cas, il est toujours préconisé de consulter un médecin ou un ophtalmologiste, dès l'apparition des premiers symptômes.

Les causes et complications

Les compresses non tissées sont préconisées pour les interventions sur les yeux, car plus douceLa conjonctivite peut avoir différentes origines. D'une manière générale, elle est due à, une allergie, une agression virale, bactérienne ou chimique. L'ophtalmologiste devra alors effectuer un prélèvement pour une analyse, afin de déterminer la cause de l'inflammation. La conjonctivite est dite virale lorsqu'elle est associée à une maladie virale comme un rhume.

 

La conjonctivite allergique quant à elle associe larmoiement, rougeur, picotements et autres signes allergiques, tels des éternuements. La conjonctivite bactérienne est souvent accompagnée d'un écoulement purulent et de démangeaisons. Contagieuse, l'inflammation oculaire se transmet par contact entre les mains et les yeux, ou éventuellement en piscine. De ce fait, il est recommandé de traiter rapidement l'inflammation de l'œil pour éviter toute complication, comme une inflammation de la cornée, notamment en ce qui concerne la conjonctivite infectieuse d'origine virale ou bactérienne. Cependant, les conjonctivites allergiques et provoquées par des influences climatiques n'entrainent généralement pas de complication.

Prise en charge et traitements

Les collyres adoucissants, IllicoPharmaDès l'apparition des premiers symptômes, un nettoyage de l'œil infecté est préconisé. Pour cela, l'usage de compresses non tissées imbibées de soluté physiologique est recommandé. Les conjonctivites allergiques peuvent être traitées avec des collyres antiallergiques de type Allergiflash, Cromabak ou Humex Conjonctivite Allergique dans le cadre d’une automédication. Ils atténuent les symptômes, à savoir l'irritation, les larmoiements ainsi que les picotements.

 

Si la conjonctivite est associée à des signes importants de type nez bouché, éternuement ou picotements du nez, un collyre antiallergique contenant un antihistaminique est plus adapté. Pour la conjonctivite bactérienne, le traitement se fera par administration d'antibiotiques locaux ou par voie générale. Dans le cas d'une conjonctivite virale, les collyres antiseptiques seront prescrits par le médecin généraliste ou l'ophtalmologiste.

L'auteur de cet article
Patrick Nesme est Docteur en Pharmacie, diplômé de la Faculté de Pharmacie de Lyon et également titulaire d'un Master en Strategy and Management of International Business de l'ESSEC. Après des expériences dans le laboratoire Sanofi aux Etats-Unis et au Cambodge, il fonde la pharmacie en ligne IllicoPharma en 2014. Le site propose plusieurs milliers de médicaments sans ordonnance ainsi que de nombreux produits de parapharmacie. En savoir plus