Goutte, comment vivre avec cette maladie ?

La goutte est une maladie qui concerne 1 % des individus de sexe masculin dans les pays dits développés. Cette pathologie se rencontre surtout chez les hommes de cinquante à soixante ans.

Connaître la maladie

La goutte est une maladie qui touche, si elle n'est pas traitée à temps, principalement les articulationsLa goutte est qualifiée d'arthropathie microcristalline. Cette maladie est provoquée par des dépôts de microcristaux d'acide urique au niveau des articulations des membres. L'urate de sodium est sécrété suite à la destruction par l'organisme des aliments consommés par le sujet. Ce phénomène se produit lorsque la quantité d'acide urique dans le sang est en excès et que les reins ne parviennent plus à éliminer cet acide comme il se doit. L'inflammation goutteuse est plus fréquente chez l'homme avec une proportion de neuf individus mâles atteints contre une femme. La pathologie est souvent diagnostiquée au cours d'un simple examen médical périodique. La constatation de la maladie peut aussi être consécutive à l'apparition d'une crise goutteuse.

Concernant la manifestation de la maladie, il faut savoir que la personne souffrante ressent une douleur au gros orteil. La crise provoque une inflammation des articulations du pied, mais le problème peut aussi surgir au niveau du genou, des chevilles ou encore des doigts. La partie douloureuse tend à rougir et à enfler. La crise se calme en l'espace de quelques jours, l'orteil commence à démanger et à peler. Ces symptômes peuvent ressurgir quelques mois ou des années après leur première apparition. Si le taux d'urate de sodium dans le sang ne baisse pas, cette substance se cristallise, se dépose et déforme progressivement les articulations.

Comment soigner la goutte ?

Les scientifiques ont réalisé de nombreux progrès concernant le traitement de la goutte permettant au patient de continuer à vivre normalement malgré sa maladie. Les médicaments à base de benzbromarone sont couramment conseillés pour traiter les excès d'acide urique dans le sang. Le Desuric est par exemple très efficace.

Il est facile de limiter la crise de goutte si la maladie est prise en charge à temps. L'usage de médicaments à base de colchicine est recommandé. Ce produit permet dans 90 % des cas d'éliminer l'accès goutteux chez les patients les plus réactifs à ses principes actifs. Pour apaiser la douleur, le sujet peut prendre des anti-inflammatoires de type AINS comme le naproxen ou l'ibuprofène. Par contre, les médicaments contenant de l'aspirine ne conviennent pas aux goutteux.

 

Pour plus d’information sur cette maladie et ses traitements, prenez contact avec notre pharmacien.