Brûlures : adoptez les bons réflexes.

Les brûlures sont des lésions cutanées très fréquentes, et dans la plupart des cas d'origine domestique. Qu'elles soient superficielles ou profondes, sachez adopter les bons réflexes pour calmer la douleur et faciliter la cicatrisation.

Évaluer la gravité des brûlures

Les brûlures peuvent être superficielles, il faut néanmoins les traiter avec des produits adaptésEn cas de brûlure, le premier réflexe doit être l'évaluation de la gravité des lésions occasionnées. De cette manière, des soins adaptés pourront être portés pour une guérison optimale. Les brûlures les plus courantes sont les brûlures spécifiques, occasionnées par le contact avec un liquide chaud, un produit chimique, un équipement électrique ou éventuellement par le froid.

 

Les brûlures superficielles, dites du premier degré, sont les plus courantes et ne touchent que l'épiderme. Douloureuses, elles sont sans gravité. Les brûlures profondes, dites du second degré, génèrent l'apparition de cloques et la peau devient blanche.

Les brûlures les plus graves sont celles du troisième degré. Elles détruisent le derme et l'épiderme et rendent les zones brûlées insensibles avec des lésions d'aspect jaunâtre, blanc ou noir. Lorsqu'il s'agit de brûlures du deuxième et troisième degré, on parle d'urgence médicale.

 

Suivant la prise en charge des lésions cutanées, les brûlures superficielles cicatrisent en trois à six jours et les brûlures profondes au bout de trois semaines. Les brûlures du troisième degré, quant à elles, nécessitent en général une greffe de la peau.

Les premiers gestes

Biafine crème, utilisée dans le traitement de brûlures superficielles, IllicoPharmaUne fois la brûlure évaluée et localisée, il est important de la refroidir immédiatement, en l'arrosant avec de l'eau tiède durant au moins une vingtaine de minutes. En refroidissant la zone touchée, la gravité de la brûlure est limitée et sa guérison sera facilitée. L'eau diminue la température de la peau brûlée, évitant ainsi l’aggravation des lésions (l'utilisation de crèmes comme la Biafine peut également soulager les lésions). L'eau courante permettra également de soulager immédiatement la douleur. Toutefois, l'utilisation de glaçons ou d’une poche de glace pour refroidir la partie brûlée est tout à fait déconseillée.

En cas de brûlure chimique, la victime devra arrosée abondamment sous la douche la zone concernée durant au moins 30 minutes. Ce réflexe permettra de diluer et d'éliminer le produit chimique.

 

En ce qui concerne les brûlures électriques, veillez d'abord à couper le courant ou à dégager la victime de la source électrique avant de l'arroser avec de l'eau et emmener la victime à l'hôpital. Dans certains cas, la brûlure doit être désinfectée avec un antiseptique non coloré. Les vêtements brûlés devront être aussitôt retirés, sauf ceux qui, sous l’effet de la chaleur, ont adhéré à la peau. Concernant les cloques, elles seront seulement désinfectées, mais ne doivent en aucun cas être crevées.


Pour bénéficier de nos conseils, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par mail.