Les bas de contention : pour prévenir ou traiter la thrombose

Pour prévenir et traiter la thrombose veineuse, il est conseillé de porter une contention élastique. Cette contention se présente sous forme de bas, mi-bas ou de chaussettes, qui ont pour rôle d'exercer une pression sur la jambe. Ainsi, la circulation du sang est améliorée et le sang remonte bien vers le cœur. Voici quelques informations sur les bas de contention.

Les différentes catégories de bas de contention

Bas de contention sur IllicoPharmaLes bas de contention sont classés selon différentes catégories, en fonction de la pression exercée sur la jambe. Cette pression est exprimée en millimètres de mercure ou mmHg.


• Le bas de contention exerçant la plus faible pression, ou bas de classe 1, est destiné aux femmes enceintes, aux personnes souvent debout et pendant un long moment, ou encore aux personnes victimes d’insuffisance veineuse. Il exerce une pression de 10 à 15 mmHg.


• Les bas de classe 2 exercent une pression entre 15 et 20 mmHg : ce type de bas convient aux femmes enceintes, aux personnes qui ont récemment subi une chirurgie des veines, aux personnes atteintes de varices ou d'œdèmes aux jambes.


• Les bas de classe 3 proposent une pression plus forte, entre 20 et 36 mmHg. Ce sont généralement les personnes déjà atteintes de thrombose veineuse ou les personnes sujettes à des varices aiguës qui utilisent ce type de bas.

En plus de ces trois classes, il existe des bas dont la pression est encore supérieure, mais ces derniers sont  réservés à la prévention du syndrome post-thrombotique.

Un traitement à base d’un veinotonique type Daflon, Gingkor fort ou Circulymphe peut également compléter ce dispositif.

Comment les utiliser

Bas de contention sur IllicoPharmaLes bas de contention type Sigvaris ou Innothera doivent être enfilés au moment du réveil, avant de quitter le lit. Si jamais un lever immédiat est indispensable, il faudra alors revenir quelques minutes en position couchée avant d'enfiler les bas de contention. Il existe également des produits pour vous aider à enfiler plus facilement vos bas de contention comme le Rolly de Sigvaris.

 

Par ailleurs, les bas de contention doivent répondre à des critères de taille. Mettre des bas de contention nécessite quelques précautions : il faut porter des gants ou enlever ses bagues pour ne pas endommager l'élasticité des bas.

 

 

 

 

 

Contre-indications pour les bas de contention

Attention, les bas de contention peuvent être déconseillés. En effet, les personnes présentant certaines maladies ou pathologies ne doivent surtout pas porter des bas de contention. L'on peut citer parmi eux les cas de diabète, les personnes qui souffrent de microangiopathie ou encore les personnes qui ont des problèmes d'artères au niveau des membres inférieurs.
De plus, une personne présentant une insuffisance cardiaque non traitée ne doit absolument pas porter ce type de bas, tout comme les personnes victimes de neuropathies au niveau des jambes et des pieds.

Si vous avez des problèmes de circulation sanguine ou si vous partez pour un long voyage en avion, demandez conseil à notre pharmacien.