Les dernières statistiques sont alarmantes : le VIH (« Virus d’Immunodéficience Humaine »), plus communément désigné sous le nom de Sida, touche près de 37 millions personnes dans le monde. Certaines catégories sont dites « à risque », comme les personnes homosexuelles ou afro-américaines, et sont plus touchées par cette maladie, pour des raisons diverses, qu’il s’agisse de prédispositions ou d’exposition sexuelle. Par conséquent, le Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies, dont l’influence est internationale, préconise un seul type d’actions pour y remédier : l’utilisation d’un test VIH, de préférence approuvé par l’OMS. Retour sur cette pratique qui doit se démocratiser.

Comment peut-on dépister le VIH ?

Pour ce même Centre, qui travaille beaucoup sur les questions des maladies sexuellement transmissibles, le VIH est un fléau qu’il faut réussir à endiguer. Pas facile, lorsque l’on constate que 45% des individus actifs sexuellement n’ont jamais réalisé de test de VIH. Pourtant, c’est le seul moyen de déterminer et de dépister avec certitude l’apparition de la maladie, puisque la manifestation d’importants symptômes est souvent trop tardive.

Ainsi, le but premier d’un test VIH est de permettre une prise en charge la plus rapide possible pour envisager un traitement curatif, en cas de séropositivité. Les meilleurs tests à domicile, comme l’INSTI HIV test, peuvent détecter le Sida dans les 22 jours après la contamination, un record de fiabilité. D’ailleurs, pour beaucoup de praticiens et de chercheurs, comme le docteur Alex Carballo-Diéguez (Centre des Études cliniques et comportementales liées au VIH), le test de VIH doit faire partie des habitudes, voire des responsabilités, d’un individu actif sexuellement, peu importe son passé ou son passif sexuel. Il est recommandé de faire le test une fois dans sa vie, entre 13 et 64 ans, et de le répéter autant de fois que nécessaire. Il est aussi essentiel de s’appuyer sur des tests fiables par rapport aux concurrents du marché.

depistage vih

Le fonctionnement d’un test VIH

L’avantage du test VIH, c’est qu’il est aujourd’hui accessible dans l’ensemble des pays européens, mais aussi outre-Atlantique. De plus en plus de tests sont proposés au grand public, parmi lesquels : les tests salivaires au lieu des tests sanguins (qui comportent une aiguille et un passage à l’hôpital), les tests se font en moins d’une heure, les tests sont vendus en grande surface ou livrable chez vous, après une commande.

La véritable révolution, en dehors de la démocratisation de cet outil de dépistage, c’est bien l’apparition d’un test VIH rapide, qui permet d’obtenir une réponse fiable en quelques minutes, généralement une vingtaine. L’INSTI HIV test, en comparaison, le permet en 60 secondes. Dans le cadre d’un test salivaire, vous allez appliquer un coton sensible à l’intérieur de votre bouche, et le mélanger au reste du test. Après quelques minutes d’attente, vous obtiendrez un résultat. Plus besoin d’aller le chercher à l’hôpital après plusieurs jours, de façon anonyme.

Il est indispensable de se doter d’un test VIH, rapide ou non, dans certaines situations : un doute sur la fidélité de son partenaire, une crainte suite à un comportement sexuel, ou même, lorsqu’une femme tombe enceinte. En effet, cette dernière, si elle est porteuse du virus, pourra le transmettre à 95% à l’enfant, qui sera séropositif dès la naissance. Un dépistage anticipé permet de préparer un traitement adapté pour offrir une chance à l’enfant de naître sans cette maladie contraignante. Qui plus est, elle peut avoir des effets néfastes sur le développement de l’enfant, d’où l’importance d’agir au plus vite.

Les avantages d’un test VIH rapide

Il est vrai que la notion même de test VIH peut faire peur : peur du résultat, peur de l’acte en lui-même. Pourtant, c’est une prise de responsabilités essentielle, à la fois pour l’individu, mais aussi pour son entourage.

En effet, le premier avantage d’un test VIH est de vous fixer sur votre statut par rapport à la maladie. Cela peut aussi permettre de vous rassurer, mais de vous mettre en garde dans la conduite de votre vie sexuelle. En cas de séropositivité, désormais, vous le savez. Et votre partenaire également. Rappelez-vous que Sida n’est pas synonyme d’infidélité, du moins pas nécessairement : la maladie peut avoir été contractée il y a des années.

L’autre avantage du test rapide VIH, c’est qu’il est accessible, dans tous les sens du terme : peu cher, rapide, efficace, il s’utilise à la maison entre deux autres activités, ce qui ne chamboule pas votre routine. Sans compter le temps d’attente : quelques minutes chez vous avec un test, contre 3 à 12 semaines pour une prise de sang chez un praticien. Le choix est vite fait.

Ainsi, il est recommandé de faire un test rapide VIH, dans l’idéal, chaque fois que vous avez un nouveau partenaire sexuel. Vous êtes alors conscient des risques. Pour rappel, le Sida est une maladie qui se traite, et même plutôt bien : depuis quelques années, on remarque une amélioration de l’espérance de vie chez les patients atteints de cette pathologie. Bien qu’il s’agisse d’une maladie incurable, les symptômes peuvent être contraints ou maîtrisés, ce qui n’empêche pas de mener une vie saine et en pleine forme !