Est-il possible de continuer de se colorer les cheveux lorsque l’on est enceinte ? Les produits de coloration classiques contiennent-ils des substances chimiques ? Telle est la question qu’on se pose lorsqu’on est dans cet heureux état.

Le danger potentiel représenté par les colorations classiques

La plupart des produits de coloration classiques contiennent de l’ammoniaque, du PPD ou paraphénylènediamine, du péroxyde d’oxygène ou encore du résorcinol. Inhalés ou passant à travers le cuir chevelu, ces produits chimiques sont véhiculés vers le placenta par la circulation sanguine. Ils présentent des risques dont on ne peut pas connaître l’effet sur le fœtus : malformation, troubles neurologiques ou de croissance, dommage du cerveau. C’est pourquoi il faut jouer la prudence pendant la grossesse lorsqu’on veut se faire une coloration.

Généralement, les 3 premiers mois de grossesse sont les plus critiques, car le fœtus est encore très fragile. C’est en effet pendant cette période que les organes se forment, et l’éventuelle présence de produits chimiques dans le sang de la mère, peut entraîner des malformations regrettables. Après, il faut agir prudemment et choisir surtout les produits qui ne contiennent pas de l’ammoniaque quand on fait une coloration enceinte. La fréquence recommandée est de deux colorations durant la grossesse, pas plus.

Se tourner vers les colorations végétales lorsqu’on est enceinte

Si vous tenez absolument à vous colorer les cheveux, alors que vous êtes enceinte, tournez-vous plutôt vers les colorations bio ou végétales. Composées d’extraits de plantes, elles ne sont pas nocives aussi bien pour la mère que pour le fœtus et sont présentées sous forme de poudre de plantes séchées et pulvérisées.

Ainsi la poudre de fleurs de camomille séchées permet d’avoir des cheveux blond-doré. Tandis que les bruns ou les châtains foncé ont la poudre d’henné pour renforcer ou entretenir leur couleur. Si vous ne voulez que foncer un peu plus votre couleur naturelle, un rinçage avec une infusion de thé noir suffira : sans risque pour votre futur bébé.