Maladie bénigne souvent source d’inconfort et de gêne difficile à supporter, la rhinite allergique touche actuellement de plus en plus de personnes. Mais qu’est donc exactement la rhinite allergique ? Comment la prévenir et comment la traiter ?

Qu’est-ce que la rhinite allergique ?

Sterimar solution nasale isotonique 100ml

Nez bouché et qui démange, éternuement, écoulement nasal clair et abondant : tels sont les symptômes caractéristiques d’une rhinite allergique. Dans les cas les plus sérieux, des maux de tête, des picotements de la gorge et des yeux ainsi qu’une absence d’odorat peuvent aussi apparaître. De manière générale, une rhinite allergique est dite chronique lorsqu’elle est en lien avec un allergène qui est présent en permanence dans l’environnement à l’exemple des acariens, de la poussière, des moisissures, des poils d’animaux… Par contre, elle est de nature saisonnière lorsqu’elle ne survient que périodiquement, lorsque la personne est en présence de l’allergène qui est le plus souvent du pollen.

Comment prévenir la rhinite allergique ?

La première chose à faire dans le cadre d’une prévention de la rhinite allergique est logiquement d’éviter autant que possible les allergènes responsables. Par conséquent, il convient de déterminer les substances mises en cause ( pollens, acariens, poussière, moisissures, poils d’animaux) auprès d’un allergologue. Une fois l’élément en question identifié, l’allergologue peut procéder à une désensibilisation. Dans l’attente des résultats, il est recommandé de réduire l’ampleur de la rhinite allergique en adoptant certaines mesures d’hygiène dans le but de limiter les contacts avec les allergènes responsables.

Comment traiter la rhinite allergique ?

Retrouver sur Illicopharma des traitements efficaces pour faire face aux allergies et le rhume des foins

La rhinite allergique peut être traitée de manière locale :

- En nettoyant les fosses nasales avec du sérum physiologique, de l’eau de mer ou certains produits spécifiquement élaborés à cet effet à l’exemple du Sterimar des laboratoires Fumouze et du Physiomer jet dynamique de la marque Physiomer.

- En appliquant à l’intérieur des narines et sur les cloisons nasales une crème grasse telle que la vaseline pour empêcher le contact avec les allergènes.

- En réduisant les réactions allergiques avec des gouttes nasales.

Cependant, elle peut aussi se traiter oralement par la prise d’antihistaminiques, des médicaments antiallergiques tels que Cetirizine de la marque Milan et ZyrtecSet de la marque UCB Pharma.