En cette fin d’hiver, notre peau est restée bien emmitouflée sous des pulls, des doudounes et autres cols roulés et elle n’a pas vraiment pu respirer au grand air depuis quelques mois déjà…
Nous sommes nombreux à avoir eu les stigmates de la sècheresse façon peau de croco sur les jambes. Pour retrouver un peu de douceur et d’éclat, voilà les recommandations de la naturopathie.

Que manger ?

Pour une hydratation optimale, la peau a besoin d’acides gras essentiels qui permettent aux cellules, une fois qu’elles s’en sont entourées, de former une barrière phospholipidique. Cette pellicule a pour rôle de favoriser les échanges intercellulaires. Une bonne consommation d’acides gras essentiels est indispensable, mais il ne s’agit pas de les choisir au hasard ! Ce dont le corps a besoin c’est d’une alliance d’omégas 3 et d’omégas 6 à raison d’un oméga 3 pour 4 omégas 6.

C’est dans le lin que l’on trouve le meilleur ratio omégas 3/6 : son huile contient 54% d’omégas 3 et 14% d’omégas 6 ; ses graines de lin, excellentes à consommer moulues, par contre inutile de manger les graines si elles ne sont pas broyées, elles seraient évacuées telles quelles ! Donc munissez-vous d’un petit moulin et saupoudrez vos salades, soupes, purées de légumes, et ce tout qu’il vous plaira ! Pour bien conserver le lin aussi bien sous la forme de graines broyées que d’huile, mettez-le au frigo et consommer-le rapidement après ouverture sinon il risquerait de s’oxyder.

L’huile de cameline : contient 33 à 43 % d’omégas 3 pour 11 à 22% d’omégas 6 ; elle booste la régénération cellulaire tout en apaisant les peaux sensibles.

L’inca Inchi : c’est la cacahuète des incas, elle a une saveur délicate de petit pois, idéale en salade ou pour accompagner les légumes. Elle est aussi réputée pour réduire l’hypertension et le cholestérol pour ceux qui sont concernés.

Les très prisées graines de chia : qui ressemblent beaucoup au pavot, elles ont un goût assez neutre et proposent 38% d’omégas 3 contre 30% d’omégas 6. Elles sont riches en fibres, ce qui est toujours intéressant pour les intestins plus ou moins paresseux !

Pour picorer santé tout en satinant sa peau, les noix sont de véritables trésors de la nature ! Avec 10% d’omégas 3 pour 55% d’omégas 6, on inverse le rapport omégas3/omégas 6, mais ses vertus restent tout de même plus que recommandables.

Comme l’ensemble de votre alimentation, variez régulièrement les huiles que vous utilisez. Une naturopathe BiloBia peut vous accompagner avec un programme personnalisé.

Du côté des fruits et légumes, on ne saurait que recommander leur consommation, en particulier le concombre qui contient plus de 90% d’eau et fait un très bon allié pour la réhydratation ; le kiwi et les épinards sont également riches en eau et participent à retrouver une peau plus souple.

Que boire ?

L’eau est évidemment la boisson la plus recommandée, mais toutes les eaux ne se valent pas ! L’eau du robinet de certaines villes peut avoir des taux de chlore assez importants et les dérivés chlorés sont nocifs pour la santé. Vous pouvez donc filtrer l’eau du robinet en utilisant des bâtons de charbon actif, simplement en plaçant votre bâtonnet de charbon dans votre bouteille ou carafe pendant une heure. Un bâtonnet dure 3 mois en moyenne et coûte aux alentours de 5 €. Les Japonais utilisent depuis plus d’un millénaire le charbon actif Binchotan qui absorbe les contaminants en attirant les ions de ces derniers ainsi que le chlore, et au passage il diffuse des minéraux pour le plus grand bien de notre peau, nos os et articulations.

Si vous avez le temps et le bonheur d’habiter dans une région souvent ensoleillée, le simple fait de laisser l’eau quelques heures au soleil permet de se débarrasser du chlore (rappelez-vous que l’eau des piscines tourne plus facilement par temps chaud et ensoleillé). Alors toutes carafes dehors par temps ensoleillé !

L’eau de coco est elle aussi très hydratante tout en ayant des bienfaits sur la digestion.

Que s’oindre ?

Peau naturopathie

Les applications locales sont une nécessité si l’alimentation a été déficiente en apports d’acides gras et la complète idéalement pour s’assurer d’un toucher soyeux.

La périlla : plante sacrée au Japon, qui est l’huile la plus riche en omégas 3 au monde : elle en contient plus de 60% pour 13% d’omégas 6, on n’en trouve pas à usage alimentaire même si elle est tout à fait adaptée à notre digestion, on la trouve plus souvent sous forme de complément et pour une application en massage.

L’huile de chanvre : en plus de sa richesse en omégas 3 (14 à 20%), elle a le chic d’avoir une pénétration rapide et de laisser une toucher sec après application, idéal pour celles et ceux qui sont pressés ! Elle est réputée pour être l’huile la plus nutritive car elle contient de nombreux antioxydants, vitamines protéines. Elle est aussi recommandée pour pallier aux problèmes de microcirculation de type couperose, tout en ayant des vertus reconnues pour favoriser l’élasticité et la jeunesse de la peau.

L’huile de graines de pin océanique : est une petite nouvelle dans le monde la cosmétique, et on s’en réjouit ! C’est un véritable élixir de jeunesse qui convient aux peaux les plus sensibles. Elle est divinement efficace et permet de sentir toute la vitalité qu’elle apporte dans les cellules. Elle restructure en profondeur en apportant protection et un effet rajeunissant que l’on ressent dès les premières applications !

L’Aloé vera :    la pulpe de l’aloès était largement utilisée par les Mayas, qui l’appelaient « Fontaine de jouvence » ou « source de jeunesse ». C’est une solution optimale pour réhydrater et régénérer les cellules des couches supérieures de l’épiderme. Le gel frais est de loin la meilleure façon de l’utiliser, en l’appliquant directement sur la peau. Mais il n’est pas si facile de s’en procurer, on peut trouver par contre le gel qui est plus largement commercialisé.

La silice est un oligoélément reminéralisant et il permet la synthèse du collagène, qui donne la fermeté à la peau et de l’élastine, qui, comme son nom l’indique apporte de l’élasticité.
On la trouve en complément sou sa forme la plus connue : le silicium G5.

Les huiles essentielles ont elles aussi des vertus intéressantes à apporter à notre peau :

  • La lavande : elle possède des propriétés apaisantes, cicatrisantes et aide à régénérer la peau
  • L’immortelle ou hélychrise, quant à elle, apaise en raffermissant les tissus et facilite la circulation
  • Le géranium produit une huile essentielle qui harmonise aussi bien les peaux sèches que les peaux grasses : elle assouplit la peau tout en la protégeant de la déshydratation.

Vous pouvez utiliser les huiles essentielles citées à hauteur de 25% dans une huile végétale ou dans de l’Aloé vera.

Quels soins ?

Le sauna : contrairement à ce que l’on pourrait penser, le sauna n’assèche pas la peau, au contraire, il améliore son élasticité ! Il élimine les toxines des couches superficielles et permet de préparer la peau pour un gommage. Respecter le protocole du sauna pour une meilleure efficacité.

Le gommage : il donne un effet peau neuve en quelques minutes car il élimine les cellules mortes. Dans un bol mélanger 3 cuillères à café de sucre et 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Appliquer le mélange sur une peau humidifiée en massant de façon circulaire. Après le gommage, appliquer une des huiles mentionnées ci-dessus.

Le brossage à sec : comme le gommage, la propriété d’éliminer les cellules mortes. Il apporte en plus une stimulation de la circulation sanguine et lymphatique et favorise la production du sébum pour nourrir la peau sèche. On prendra soin de toujours brosser dans le sens de la circulation, c’est à dire vers le cœur.

Les cataplasmes d’argile blanche apportent une kyrielle de substances minérales, avec surtout de la silice qui aident mêmes les peaux les plus sensibles à se reconstituer et à cicatriser. Pour faire un cataplasme, placez de l’argile dans un bol que vous mélangez avec de l’eau tiède jusqu’à l’obtention d’une pâte. Apposez la mixture sur les zones sèches et laissez

reposer deux minutes. Rincez simplement avec de l’eau claire pour éliminer les impuretés. Coup de fraîcheur assuré !

Je recommande enfin d’utiliser un savon/ gel douche naturel, sans tensio-actifs, qui sont des détergents sulfatés qui assèchent peu à peu la peau (sodium lauryl sulfate et sodium laureth sulfate notamment), et malheureusement ils sont largement utilisés dans l’industrie de l’hygiène. Regardez-bien les étiquettes et préférez les cosmétiques naturels !

Marion Mourrin

Naturopathe Holistique BiloBia – Réseau de naturopathes partout en France, votre programme personnalisé alimentaire, physique & psycho-émotionnel

Certifiée FENAHMAN
Membre de l’OMNES

80 avenue Ledru Rollin

75012 PARIS www.bilobia.fr

https://naturopratic.fr/