Afin de garder un poids santé, il est important de manger sainement et de suivre un régime alimentaire équilibré. De nombreux aliments, qu’ils soient salés ou sucrés, contiennent beaucoup de matières grasses. Mais souvent, on ne sait pas comment s’y prendre, ce qu’il faut manger, ce qu’il est préférable d’éviter, ou encore ce que l’on peut manger mais en petites quantités. Il faut tout de même se rassurer. Manger gras est autorisé, et même bon pour la santé, jusqu’à une certaine limite. En effet, une femme active peut manger jusqu’à soixante-dix grammes de gras par jour, et un homme actif a le droit à quatre-vingt grammes par jour. Souvent, on dépasse ces seuils sans s’en rendre compte, même si on a l’impression de ne pas manger gras ! Mais manger moins gras est essentiel car cela va réduire votre consommation de lipides, ce qui permet de mieux contrôler le taux de cholestérol. Voici quelques astuces afin de manger moins gras pour avoir une alimentation plus saine et une digestion plus efficace.

illicopharma.comBien choisir ses aliments

Afin de vous aider à adopter une alimentation plus saine, sachez que de nombreux sites abordent ces sujets, comme Envie2Maigrir.com pour n’en citer qu’un. N’hésitez pas à vous imprégner de tous ces bons conseils qui ne sont disponibles qu’à un clic d’ici. Bien vous renseigner sur le sujet est primordial.

La charcuterie est à éviter au maximum. En effet, une tranche de saucisson apporte à elle-seule 7g de lipides. De manière générale, la charcuterie contient trente-cinq pour cent de gras pour cent grammes. Au quotidien, elle est donc à proscrire. Réservez-la pour certaines occasions uniquement.

Le fromage est également un aliment qu’il faut réduire considérablement car il est très gras. En revanche, il n’est pas à proscrire car il apporte également des protéines et du calcium. Limitez-vous à une portion de fromage par jour au maximum, c’est-à-dire environ trente à quarante grammes.

Les frites seront naturellement prohibées, à moins que vous n’ayez la chance de posséder une friteuse sans huile de type « Actifry ». Cette machine vous permettra de faire cuire des frites plus légères, meilleures pour la santé et tout aussi délicieuses !

En ce qui concerne les matières grasses de cuisson, celles que l’on utilise au quotidien sont le beurre et les huiles. Limitez-vous à deux à trois cuillerées d’huile par jour, en préférant l’huile d’olive. Si vous utilisez du beurre, évitez de dépasser vingt grammes par jour. Pour une vinaigrette, préférez utiliser l’huile de colza qui sera moins grasse et plus légère que l’huile de tournesol.

Les viennoiseries sont évidemment à proscrire au quotidien car elles sont pleines de beurre. Vous pouvez en consommer de temps en temps, à condition que cela reste très occasionnel.

De manière générale, il faut éviter les plats industriels car ceux-ci sont souvent très gras. Privilégiez au maximum les plats faits maison, dans lesquels vous pourrez contrôler l’apport de gras et de lipides. Si vous n’avez pas le choix par manque de temps, apprenez à bien lire les étiquettes et n’achetez pas si le plat contient plus de dix grammes de lipides pour cent grammes. Et surtout, il est important de ne pas en consommer tous les jours.

Bien choisir la cuisson des aliments

La cuisson joue beaucoup dans l’apport de matières grasses. En effet, certains types de cuisson sont à privilégier plus que d’autres. Cela vous permettra d’éviter les excès.

En ce qui concerne la cuisson des légumes, il convient de privilégier la vapeur. Aucun apport de matière grasse n’est alors nécessaire. C’est la meilleure cuisson possible pour les légumes.

Si vous cuisinez des viandes et des poissons, le barbecue sera alors à privilégier. En effet, la cuisson a vif des aliments permet de ne pas ajouter de matières grasses. Cependant, surveillez la cuisson et faites attention à ne pas laisser pas les aliments brûler !

En revanche, il est plus difficile d’utiliser le barbecue en hiver, ou lorsque l’on n’a pas d’extérieur. Dans ce cas, le four conviendra parfaitement.

Si vous préférez les cuissons à la poêle, il existe désormais de nouvelles poêles antiadhésives qui permettent de réduire considérablement le besoin d’apport de matières grasses pendant la cuisson.

S’il s’agit d’un plat réchauffé, le micro-ondes reste la meilleure solution car il est non seulement très pratique, mais il permet également de ne pas ajouter de matières grasses.