Réaction de défense normale de l’organisme, le nez qui coule occasionne non seulement une gêne considérable, mais également engendrer diverses complications sur la santé. Gros plan sur les différentes solutions et les différents produits disponibles pour remédier à ce phénomène.

Bien comprendre le phénomène du nez qui coule

nez qui coule

Le nez est tapissé de tissus humides et réactifs appelés muqueuses. Ces muqueuses produisent naturellement du mucus qui a pour rôle principal de protéger les voies respiratoires, et ce, en captant à l’entrée du nez toutes les impuretés de l’air. En réponse à une agression externe, les muqueuses du nez produisent excessivement du mucus, entraînant ainsi une « rhinorrhée », c’est-à-dire un écoulement nasal. D’après le magazine spécialisé Passeport Santé, selon le type d’agressions subi par les muqueuses, le mucus qui s’écoule peut être clair et transparent ou à l’aspect jaunâtre et épais.

De manière générale, on distingue 2 principaux types d’éléments à l’origine des agressions des muqueuses du nez :

- Les substances allergènes : le pollen, les poils d’animaux, les acariens…

- Les virus, notamment ceux du rhume et de la grippe.

Cependant, le nez peut aussi couler suite à une infection des sinus – sinusite –, à des changements de pression atmosphérique ou encore en présence d’irritants tels que la fumée et la poussière. Par ailleurs, la consommation de tabac peut également fragiliser les muqueuses du nez et celles de la bouche et entraîner une rhinorrhée chronique.

Secrété en quantité excessive, le mucus peut s’écouler par l’avant du nez, dans l’arrière de la gorge ou encore à travers la trompe d’Eustache, le canal qui relie le nez et l’oreille moyenne. Il peut ainsi entraîner des maux de gorge, une toux ainsi qu’une otite, autrement dit à une infection de l’oreille. Il est par conséquent important de traiter convenablement et rapidement l’écoulement nasal pour éviter de telles complications.

Les bons gestes à adopter pour mettre fin au nez qui coule

nez qui coule

Il existe quelques astuces efficaces pour réguler la production de mucus. Pour faciliter l’écoulement nasal et éviter ainsi que le nez soit bouché, il est recommandé de boire beaucoup d’eau. Une bonne hydratation de l’organisme permettra de garder le mucus fluide. Il est également conseillé d’appliquer un linge chaud et humide sur le visage et sur le nez plusieurs fois par jour ou de faire des inhalations plusieurs fois – 2 à 4 fois – par jour. Le but étant de soulager la pression dans le nez pour qu’il arrête de couler.

Lorsque l’écoulement nasal est trop important, le lavage nasal devient nécessaire. Ce geste permet de faire barrage aux agresseurs externes (virus, allergènes, irritants…) et peut se faire avec du sérum physiologique, des sprays d’eau de mer ou des solutions salines. Lorsque la rhinorrhée s’accompagne d’éternuements à répétition, la prise d’antihistaminique s’impose comme une excellente alternative. Ces médicaments contre les symptômes d’allergie régulent les réactions défensives de l’organisme et réduisent la production de mucus. Cependant, l’échinacée peut également soulager efficacement le nez qui coule lorsqu’elle est prise sous forme de teinture mère ou d’extraits de plantes fraîches. L’usage d’huiles essentielles antivirales, antiseptiques et anti-inflammatoires peut aussi être d’une grande aide pour lutter contre le nez qui coule.

Si l’écoulement nasal persiste, devient de plus en plus épais et purulent et s’accompagne d’autres symptômes tels que des maux de gorge, une toux persistante, de la fièvre ou une douleur au visage, il est prudent de consulter un médecin au plus vite.

Les produits conseillés par Illicopharma pour remédier au nez qui coule

Fitonasal 2Act de la marque Aboca

Pharmacie et parapharmacie en ligne, Illicopharma met à votre disposition les produits adaptés pour soulager une rhinorrhée et ses éventuelles complications. Il vous propose par exemple Fitonasal 2Act de la marque Aboca. Élaboré à partir de complexe végétal ( tanins, résines, polysaccharides et flavonoïdes) et d’huiles essentielles, ce spray isotonique à usage fréquent forme un film mucoadhésif qui protège la muqueuse nasale des agresseurs externes (virus, allergènes, irritants…) et fluidifie le mucus. Il procure également une agréable sensation de fraîcheur. Si l’écoulement nasal a donné lieu à des maux de gorge, vous pourrez commander sur notre site le collutoire Belivair Mal de gorge de la marque Thérabel Lucien Pharma. Grâce à la synergie des ingrédients naturels (grand plantain, erysimum, réglisse) qu’il contient, ce produit offre un effet gainant et soulage les douleurs et l’inconfort liés à la déglutition ainsi que les irritations, les sensations de brûlure et de sécheresse de la gorge et de l’ensemble des voies respiratoires supérieures. Ce collutoire peut être utilisé dès l’âge de 12 ans. Vous pouvez également stimuler les défenses de l’organisme et prévenir ainsi les infections qui peuvent être à l’origine du nez qui coule en optant pour le complément alimentaire Arkogélules Échinacée de la marque Arkopharma. Comme leur nom l’indique, ces gélules phytothérapeutiques puisent leurs principes actifs dans l’échinacée, plus précisément dans les racines de cette plante qui possèdent des acalmides antibactériens et antifongiques ainsi que des polysaccharides qui interviennent contre les virus.

Sources : TopSanté.com, Nezbouche.fr