Gros plan sur les modes d’utilisation et les précautions d’usage pour profiter pleinement et en toute sécurité des bienfaits des huiles essentielles.

Les huiles essentielles : des alliées redoutables contre les maux de l’hiver

Bienfaits des huiles essentielles

Éléments de base de l’aromathérapie, les huiles essentielles grâce à leurs composés et actifs, sont des remèdes naturels que l’on gagne à avoir dans sa boîte à pharmacie tout au long de l’année et particulièrement en hiver où la grippe et les maux de l’hiver font rage. En effet, antimicrobiennes, antibactériennes, antivirales, anti-infectieuses, antiseptiques et anti-inflammatoires pour la plupart, elles contribuent largement à soulager la grippe, mais aussi tous les autres maux de l’hiver comme le rhume, la toux ou encore les maux de gorge. En cas de grippe par exemple, l’huile essentielle de niaouli de la marque Phytosun Arôms est idéale. Pour les maux de gorge, rien de tel que l’huile de lavande de la marque Arkopharma. Pour le rhume, l’huile essentielle de thym est plus qu’efficace et pour la toux, l’huile essentielle de santal est sans égale.

Précautions d’emploi des huiles essentielles

Mode d'emploi des huiles essentielles

Bien que l’aromathérapie soit une médecine douce, quelques précautions s’imposent, car une mauvaise utilisation des huiles essentielles peut entraîner des brûlures. Tout d’abord, il faut savoir que les huiles essentielles étant particulièrement concentrées peuvent s’administrer :

- par voie orale sur un support tel qu’une boulette de mie de pain, un comprimé neutre, un morceau de sucre ou une cuillère de miel, mais jamais pures.

- par voie cutanée : diluées avec de l’huile végétale en massage ou dans un savon liquide ou une base neutre pour un bain.

- par voie aérienne sur un mouchoir ou sur un oreiller ou encore en formules de sprays telle que le spray gorge de Pranarôm pour une inhalation et grâce à des appareils spécifiques tels que le diffuseur d’huiles essentielles Easyplug de Phytosun Arôms pour une diffusion parfaite.

Ensuite, il est important de vérifier la sensibilité et la tolérance de l’organisme à une huile essentielle avant toute utilisation. En cas de doute, il est toujours recommandé de se rapprocher d’un médecin, mais en général les huiles essentielles sont à éviter chez les enfants de moins de 7 ans et les femmes enceintes ou allaitantes.