théorie 1

Le headbanging, cette pratique qui consiste à tourner la tête vigoureusement en rythme avec la musique, peut nuire à votre cerveau.

Considérée pour la plupart comme inoffensive, cette pratique à en effet été associée à un cas d'hématome sous-dural (hématome cérébral localisé entre les deux membrane les plus externes qui protègent le cerveau) par une équipe de médecins allemands. Cet homme de 50ans s'est plaint de migraines plusieurs mois après un concert d'un célèbre groupe de heavy metal britannique

Pris en charge par les médecins, le patient a été remis sur pied en une semaine. Mais cette lésion aurait pu être plus grave. Les symptômes de ce genre de blessures peuvent être silencieux et par conséquent, plus dangereux.

Le phénomène du headbanging n'est pas inconnu aux chirurgiens, il a été mis en cause dans des cas de coup du lapin, ou de fractures de cervicales…

 

Si vous n'êtes pas allés voir un concert de heavy metal ces derniers temps et que vous souffrez d'éventuels maux de têtes, n'hésitez pas à regarder notre fiche conseil sur la migraine.