À quelques jours du 22ème SIDACTION, IllicoPharma, première pharmacie en ligne en France et plus gros revendeur d’Autotest VIH en ligne, a réalisé la plus grande étude* jamais menée à ce jour sur l’utilisation de ce produit. 

Car les derniers chiffres sont tombés, et ils font froid dans le dos. Aujourd’hui, 36,9 millions de personnes dans le monde vivent actuellement avec le virus du SIDA. Et 50% d’entre eux l’ignorent. 

En France, le nombre de nouveaux séropositifs ne diminue pas non plus : 7000 nouveaux cas sont détectés chaque année, et ce malgré les messages de prévention de l’Etat. 


Connaissez-vous les Autotests VIH ?

À usage unique, les autotests de dépistage sont en vente libre et peuvent être faits à votre domicile, de manière totalement anonyme et surtout très simplement : il suffit d’une piqûre sur le bout du doigt, où une goutte de sang va sortir et sera à déposer sur le test. Le résultat apparait alors dans les 15 à 30 minutes suivantes. Ce test est agréé et fiable à 99,8% pour toute infection au VIH depuis plus de 3 mois. 

 

Des chiffres très révélateurs concernant l’achat de ces Autotests VIH en ligne !

Autotest VIH

96% des ventes réalisées par Illico Pharma sont faites en ligne. Un vrai besoin de la part des utilisateurs donc de maintenir leur anonymat et de pouvoir faire leur test tranquillement chez eux sans avoir à se déplacer. 

66% des personnes sondées sont majoritairement de sexe masculin et ont en moyenne 37 ans. On reste dans cette catégorie d'âge en ce qui concerne les femmes, qui ont 33 ans en moyenne.

Les résultats concernant la sexualité des utilisateurs sont très nets :
73 % des acheteurs se disent hétérosexuels, 18 % homosexuels et 9 % bisexuels. 

L’étude soulève que de plus en plus de personnes sont sensibles aux autotests VIH et souhaitent prendre une double précaution, en particulier les hommes, qui ont tendance à acheter deux autotests en une commande. 62% de ces achats, sont destinés à se tester une deuxième fois, dans les autres cas, le second autotest servira à tester le partenaire. 


Quelles sont les 3 principales raisons du dépistage ?

  1. À la suite d'un comportement à risque dans 60%. 
  2. Afin d'arrêter le préservatif (27%).
  3. Par curiosité (10%). Le principe-même de l’autotest a séduit ! 


Pourquoi l'Autotest VIH plutôt que le centre de dépistage ?

Pour 42% des personnes sondées, il s'agissait d'un premier dépistage. Parmi elles, 54% ne seraient pas allées se faire dépister dans un centre

L'apparition de l'autotest sur le marché a visiblement facilité le processus de dépistage.

Ce constat s’explique en trois mots : Facilité, confidentialité et disponibilité. Voilà ce que recherchent les acheteurs pour un test dont le résultat est éminemment personnel.

 

Infographie Autotest VIH 2016 IllicoPharma